Chaque fois que je voyage dans une ville que je ne connais pas, j’essaie de voir ce qu’on pourrait importer comme idées pour Montréal (lire ici et ). Ce n’est pas qu’on parte de zéro à Montréal, mais on peut toujours s’améliorer non? Voici donc cinq idées qu’on devrait piquer à Chicago, une ville qui a plusieurs points communs avec Montréal.

1. Améliorer l’accès à l’eau
Un petit tour sur les 29km de berges qui longent le lac Michigan et vous serez convaincus qu’on fait pâle figure à Montréal, où le port de Montréal bloque tout accès intéressant à l’eau. Là-bas, ils ont des plages de sable fin, des anciens quais pour faire du jogging ou du vélo et on voit même des gens faire des longueurs dans l’eau le matin. Bien sûr, Montréal a des projets de plages à Verdun et à Pointe-aux-Trembles, mais c’est bien trop excentré du centre-ville.

2. Se trouver une œuvre d’art emblématique
Un touriste en voyage, une fois qu’il a réglé la question du dodo et de la bouffe, cherche ensuite alimenter sa page Facebook en beaux selfies. Un petit tour par le Millenium Park permet de se rendre compte du pouvoir d’attraction du Cloud Gate (23M$) et du Crown Fountain (17M$), deux œuvres d’art majeures avec un fort pouvoir d’attraction. C’est bourré de touristes qui se prennent en photo sous tous les angles!

Chicago The Bean

Le truc qui s’approche le plus de ça à Montréal, ce sont les 21 balançoires du Quartier des spectacles. Mais bon, les balançoires, aussi distrayantes soient-elles, ne sont pas devenues la signature de Montréal comme le Cloud Gate. Et ne me parlez pas de déplacer la statue de l’Homme de Calder du parc Jean-Drapeau vers le centre-ville, ça ne fait pas de beaux selfies comme œuvre…

3. Stationnements à vélo dans les stations
L’Agence métropolitaine de transport a bien essayé de construire des vélostations, mais ça coûte trop cher à construire. Pourquoi ne pas alors mettre des racks à vélos dans les stations de métro et de trains de banlieue? C’est bien moins cher et la sécurité serait assurée par les caméras déjà installées. On devrait au moins y songer pour les stations qui ne sont pas dans les zones desservies par des BIXI.

Chicago stations

4. Démocratiser BIXI
À Chicago, le cousin de BIXI s’appelle Divvy. Sauf que l’entreprise qui gère le service permet qu’on utilise des cartes de débit (et non pas uniquement des cartes de crédit) et ne bloque que 1$ de caution (contre 100$ à Montréal bloqués pendant 3 à 10 jours ouvrables). L’entreprise montréalaise, après avoir fait de gros efforts de tarification, devrait maintenant songer sérieusement à cette possibilité. Ah oui, là-bas, les Divvy ont une coche de plus sur la selle (no10)… je ne savais pas qu’ils étaient une coche plus grands à Chicago…

5. Des commerces de ruelles
Plusieurs villes, dont Chicago et Melbourne, ont développé le concept de petits commerces dans les ruelles. La ruelle sur laquelle on est tombé n’était pas un exemple de réussite (forte odeur de poubelles), mais c’est une piste à explorer qui a déjà été testée avec succès sur la rues Saint-Denis dans le Quartier Latin (au coin du McDo). Le chef de Projet Montréal, Luc Ferrandez, proposait aussi de tester ce concept dans le cadre de la rénovation de la rue Sainte-Catherine.

IMG_2962

6. En vrac, voici quelques autres idées personnalisées (de rien, c’est gratuit!)

  • Pour l’élu Richard Bergeron, qui planche sur le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie. Des fleurs sur l’épaisseur de la dalle (comme au fond de la photo), ça ne fera pas grimper la facture et c’est sympathique.

Chicago fleurs

  • Pour l’élu Marvin Rotrand. Les menus des fast-foods indiquent les calories sur les tableaux et c’est vrai que c’est assez percutant!

IMG_2946

  • Pour le Quartier des spectacles. Vous devriez embaucher le spécialiste des pelouses du Millenium Park. Là-bas, ils ne remplacent pas leur pelouse chaque année; elle tient le coup malgré l’affluence.  À Montréal, on dépense 50 000$ par année dans une pelouse qui ne tiendra qu’une seule saison de festivals (chiffre confirmé par le partenariat du Quartier des spectacles à Métro). La pelouse est définitivement plus verte ailleurs parfois!

Chicago Millenium park

Aussi dans Montréal sous observation :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!