Maroon 5 présente le vidéoclip de la chanson Love Somebody.

Jusqu’à présent, on ne peut pas dire que le groupe Maroon 5 ait fait preuve de beaucoup d’originalité dans la réalisation de ses clips. La plupart des vidéos de la formation ont une certaine qualité cinématographique et servent à mettre en valeur le chanteur Adam Levine, qui tente visiblement de se faire prendre au sérieux comme comédien tout en montrant le plus possible son corps tatoué, au grand plaisir de ses fans féminines. Mais avec Love Somebody, Maroon 5 semble avoir brisé le moule, proposant quelque chose de radicalement différent et de beaucoup plus audacieux.

Réalisé par Rich Lee, un vétéran du clip pop, le clip met bien sûr en vedette Adam et son corps, mais celui-ci se révèle d’une drôle de façon, comme si on l’avait peint morceau par morceau à l’aide d’une main couverte de peinture. Difficile d’identifier la technique exacte qui a servi à créer ce tour de passe-passe visuel, mais on devine que les corps des figurants ont d’abord été peints en vert et filmés sur un fond de la même couleur, les rendant invisibles à la caméra.

Pour faire apparaître les corps, on n’a plus eu qu’à se plonger les mains dans une peinture d’une autre couleur et à en appliquer sur les zones vertes, les révélant à la caméra morceau par morceau.

Ça semble compliqué, mais l’effet est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît et donne des résultats aussi sexy que saisissants.

***
Quand J.Lo en fait trop

Chaque fois que J.Lo nous offre un nouveau clip, on la sent animée d’un esprit de compétition. À 43 ans, la bouillante chanteuse semble sentir le besoin de rappeler aux Rihanna, Katy Perry et autres Taylor Swift qu’elle peut encore rivaliser avec elles sur tous les tableaux; mais avec Live It Up, elle en fait presque trop.

Le clip semble se dérouler à Paris, dans un défilé de haute couture dont J.Lo est la mannequin-vedette. Alors qu’elle se prépare à éblouir les fashionistas par sa grâce et son aplomb, elle réussit l’exploit de ploguer 3 produits en 30 secondes (une montre Ice, un téléphone Nokia et des lunettes Swarowski) avec si peu de subtilité qu’on croirait voir une beauté de The Price Is Right présentant les objets à la caméra.

Pitbull – qui n’en est pas à son premier échange avec J.Lo et qui semble en voie d’obtenir le record Guinness du plus grand nombre de collaborations avec d’autres artistes -– apparaît sur une plage où il vient japper ses âneries habituelles («make love, don’t fight, let’s hook tonight») au milieu d’une armée de filles en bikini.

Rien de nouveau sous le soleil, donc, mais on ne demande pas à Miss Lopez de réinventer la roue.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!