Josie Desmarais/Métro Valérie Plante

Je suis content. Valérie Plante est la mairesse de ma ville avec une majorité confortable au conseil municipal. Et, surtout, pour la première fois, Projet Montréal a gagné la mairie de mon arrondissement. Il était temps.

Ça fait presque 12 ans que j’habite Hochelaga. Je m’y suis marié et j’y ai vu naître mes deux filles. J’ai regardé se transformer ce quartier à vue d’œil ces dernières années : les multiples projets de condos, les jeunes familles qui débarquaient (j’en faisais partie), la spéculation immobilière, la hausse des loyers, les nouveaux commerces sur la rue Ontario, la vivacité et l’ardeur de la société civile, les mouvements citoyens, les batailles gagnées et les batailles perdues…

Hochelaga est un petit village riche de son extraordinaire mixité sociale, avec du beau et du moins beau. C’est un quartier unique à Montréal, toujours en évolution. Ça bouge, ça respire, ça vit. Ce quartier ne cessera jamais de me surprendre. Vous l’avez compris : je l’aime beaucoup, mon Hochelaga.

Je l’aime, mais j’étais aussi jaloux.

Chaque fois que je traversais Rosemont–Petite-Patrie ou le Plateau-Mont-Royal, deux arrondissements limitrophes d’Hochelaga qui commencent à quelques coins de rue de chez moi, chaque fois que j’y passais, j’étais impressionné par les métamorphoses que ces deux arrondissements ont subies ces dernières années depuis que Projet Montréal y a conquis la mairie: rénovation des parcs, aménagement de saillies de trottoirs et de ruelles vertes, organisation et ralentissement du trafic, installation de supports à vélos, réaménagement des rues, création de trottoirs surélevés, etc. De petits trucs, ici et là, qui ne coûtent pas forcément très cher mais qui ont un effet notable sur la qualité de vie des habitants de ces quartiers.

Ça me rendait jaloux. Je me disais : «Quelles belles idées! Pourquoi ce n’est donc pas ainsi dans mon quartier?»

Pourquoi je préfère amener mes filles jouer au parc qui se trouve à quatre coins de rue de chez moi, dans Rosemont, plutôt qu’au parc situé tout près de chez nous? Parce que ce parc, comme beaucoup d’autres parcs dans Rosemont, a été rénové, avec du beau mobilier tout neuf. C’est joli, c’est agréable, c’est sécuritaire. Et il y a même une table de ping-pong. Mes filles adorent, moi aussi. Le parc à mon coin de rue, dans Hochelaga, est resté exactement le même depuis que je suis dans le quartier, comme figé dans le temps, immobile, désuet.

Ben voilà.

Je suis content, parce que je crois que notre parc sera probablement remis au goût du jour, que les saillies de trottoir seront généralisées, qu’il y aura beaucoup plus de pistes cyclables, de beaux petits trucs ici et là dans mon quartier… Mes attentes sont grandes : ne me décevez pas.

P.-S. : De grâce, ne dites plus jamais «HoMa». Quelle horreur! Hochelag’, si vous voulez, et encore : seulement si vous habitez le quartier.

@Houssein

Aussi dans Houssein Ben-Ameur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!