Radio-Canada Pierre Lapointe

Si Radio-Canada avait voulu sciemment donner raison à Pierre Lapointe, elle ne s’y serait pas prise autrement. Hier, on apprenait que l’humoriste trouble-fête Fred Dubé avait été viré de l’émission Les échangistes, puis remplacé par… France Castel. Ce changement de casting dit tout. Tout le monde aime France Castel. Elle était justement de passage à l’émission la semaine dernière, et on pouvait admirer sa superbe de femme résiliente et jeune de cœur. France Castel est cool.

Fred Dubé aussi est cool, mais une autre sorte de cool. La sorte de cool qui fait grincer des dents en mettant du sable dans l’engrenage du capitalisme et de tout ce qui en découle, notamment ce star-système de classification par lettres soi-disant garantes de profits qu’on dénonce depuis la sortie de Pierre Lapointe dimanche à Tout le monde en parle. Pour Fred Dubé, Bernie Sanders n’est probablement pas assez à gauche, alors imaginez-le devant Éric Salvail.

Au départ, l’embauche de l’anarcho-humoriste avait de quoi surprendre. Quelle audace de la part de la société d’État! Le grand public serait-il prêt à endurer les malaises? À se faire bousculer? Parce que c’est ça qu’il fait, Fred Dubé. C’est pour ça qu’il est connu : renverser la pensée dominante. Et en général, ça ne se fait pas exactement dans le confort. La suite des choses nous confirme qu’il y avait eu erreur sur la personne. Parce qu’il dérange, Fred Dubé est en quelque sorte condamné à demeurer un C.

D’ailleurs, Pierre Lapointe a peut-être lui-même dégringolé de quelques lettres après son passage à Tout le monde en parle. Parce qu’être un A, ce n’est pas simplement plaire au plus grand nombre. C’est répandre la joie et les sourires sur un plateau. C’est flatter le système dans le sens du poil. C’est probablement de cette «aseptisation» que parlait le chanteur.

Mais il y avait autre chose dans la critique de Pierre Lapointe. Une critique très juste qui avait déjà été formulée à l’émission C’est juste de la tv : le problème de Stéréo Pop, c’était de ne pas aller au bout de ses promesses. Avec Pierre Lapointe et Claudine Prévost à l’animation, on ne s’attendait pas exactement à voir des Marie-Élaine Thibert, Mario Pelchat ou Marc Hervieux, qui semblaient plaqués là pour attirer un plus large auditoire. En voulant plaire à tout le monde, on a fini par ne plaire à personne. Et c’est vraiment plutôt ça, le problème.

Que Fred Dubé soit remplacé par France Castel dans une émission destinée à divertir a quelque chose d’ironique cette semaine, mais ça relève tout de même du gros bon sens. Le problème, c’est que la télévision offre si peu d’occasions de bousculer nos habitudes que lorsqu’elle le fait, peut-elle nous foutre la paix avec ses exigences de rentabilité? En assumant que certaines émissions visent un public plus restreint, on finira peut-être même par l’atteindre, cet autre public qui déserte la télé, désireux de se mettre autre chose que des A sous la dent.

Aussi dans Prochaine station :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!