Ce Didier Drogba, tout le monde m’en parle.

Avant de vous parler de Didier, laissez-moi vous parler de mon ami Martin.

Martin est né à Montréal. Il est assez vieux pour avoir vu le Canadien gagner la Coupe Stanley une bonne demi-douzaine de fois. Il avait beau être tout petit, mais il aussi eu la chance d’aller voir jouer les Expos au défunt Stade Jarry. Au fil des ans, il a également assisté à une bonne brochette de matchs des Alouettes.

Avant cette année, Martin n’avait jamais assisté à un match de l’Impact de Montréal. Pourtant, depuis près de deux mois, il n’a pas manqué un seul match du onze montréalais. Le 5 septembre, Martin a découvert un certain Didier Drogba.

11 buts en 11 matchs. 11 des 18 buts  (61%) marqués par l’équipe durant cette période. Drogba est impérial, intense, dominant dans le jeu aérien, dangereux autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la surface de réparation et même arrogant et on aime ça! À lui seul, il vaut l’entièreté des 30$ déboursés pour ton billet au Stade.

On dit souvent qu’un seul joueur ne fait pas une équipe, mais là…au diable le dicton! Drogba, c’est le sauveur de l’Impact de Montréal. Tout simplement.

L’Impact affrontera à nouveau le Toronto FC, jeudi prochain, à Montréal. Pour la première fois de son histoire en MLS, le bleu-blanc-noir disputera un match des séries éliminatoires à la maison.

Didier, Martin et tout Montréal te disent merci.

Merci de nous offrir un tel spectacle, match après match.

Aussi dans Qu'est-ce t'Andy? :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!