Métro Pour choisir un hypnothérapeute, comme n’importe quel professionnel de la santé, il est préférable de se fier aux recommandations de patients satisfaits.

Nous voyons dans les films des prestidigitateurs sortir leur pendule de leur manteau et, soudainement, avoir une totale emprise mentale sur tous leurs spectateurs. En fait, l’hypnothérapie est bien différente. Nathalie Faucher, hypnothérapeute, nous éclaire à ce sujet.

L’hypnothérapie est un accompagnement effectué dans un état de conscience modifié semblable à celui dans lequel on se trouve lorsqu’on est dans la lune. Mme Faucher aime bien comparer l’hypnothérapie et la programmation neurolinguistique à des visualisations qui sont, notamment, utilisées par les sportifs. Ça permet d’anticiper positivement une situation. L’hypnose n’a rien de magique, d’ésotérique ou de sorcier. Le travail de l’hypnothérapeute consiste à amener les adultes, les adolescents, voire les enfants, à un mieux-être. Elle offre les outils nécessaires afin que ses clients puissent atteindre leur meilleur: c’est une forme de naturopathie, une approche qui se situe dans la même branche que la massothérapie.

L’hypnothérapie peut aider en améliorant la gestion du stress, les peurs, le tabagisme, les allergies, le processus de grossesse ainsi que la préparation à l’accouchement. L’hypnose aide à diminuer les tensions physiques et mentales. Elle permet de vivre plus sereinement sur tous les plans. Elle peut également servir à la relaxation et favoriser l’atteinte des buts et des objectifs que les clients veulent atteindre.

Pour choisir un hypnothérapeute, comme n’importe quel professionnel de la santé, il est préférable de se fier aux recommandations de patients satisfaits. «Connaître le thérapeute peut jouer énormément sur la possibilité de personnaliser le travail. La relation de confiance est, de ce fait, beaucoup plus grande. Écoutez votre instinct, il est primordial que vous vous sentiez bien», ajoute Mme Faucher. On peut aussi avoir recours aux associations de professionnels, notamment à l’association des hypnologues du Québec ou à l’association nationale des naturopathes pour vérifier les crédits d’un thérapeute. Il est important de vérifier la formation d’un thérapeute, qui doit compter environ 1000 heures.

Voici une idée du déroulement d’un traitement: la première rencontre permet d’évaluer la demande et de vivre une courte transe hypnotique. Au cours des rencontres suivantes, on évalue les progrès réalisés. Les interventions seront alors modifiées en fonction des résultats. À chaque rencontre, le client aura une nouvelle séance d’hypnose. En moyenne, la première rencontre dure de 60 à 90 minutes. Les suivis durent de 45 à 60 minutes. À la suite d’une séance, les gens peuvent sentir un lâcher-prise face à leur problème, qui paraît parfois insurmontable sans un certain recul. On se sent ainsi plus détendu, léger, en paix avec soi-même. Également, certains se sentent plus sereins sur les plans physique et spirituel, mieux outillés et plus confiants en eux.

L’hypnothérapie est ainsi mise en lumière. Mme Faucher souhaite grandement nous avoir sensibilisés aux possibilités de cette naturopathie.

Pour joindre Nathalie Faucher: nathaliefaucher.com

Aussi dans Saskia rencontre... :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!