Archives Métro

C’est la deuxième année de file que je décide de ne pas suivre Occupation Double. Je me suis dis que c’était fini: je ne perdrais plus de temps à regarder des gens qui ne m’intéressent pas vivre des aventures que je ne vivrai jamais. Ce n’est pas une mauvaise émission, c’est plutôt une émission, qui, à mes yeux, a perdu de son lustre, de son mordant et son effet «nouveauté». Je ne juge vraiment pas ceux qui l’écoutent, mais les gens qui m’en parlent me disent TOUS qu’ils ne savent pas pourquoi ils suivent l’émission eux-mêmes: c’est rendu plate, il ne se passe rien, c’est exactement la même chose que les années d’avant… Bref, je n’ai pas l’impression de manquer grand chose.

Le dimanche soir c’est donc devant Tout le monde en parle que je termine mon weekend. Si je n’ai pas toujours d’intérêt pour tous les invités, il est fréquent pour moi d’avoir des coups de cœur inattendus. Je trouve que cette émission est une pure nécessitée, et ce, pour tout le monde. Que ce soit des gens comme moi qui sont au courant de l’actualité, mais qui n’ont pas eu le temps de tout voir, pour les supers informés qui peuvent se conforter ou confronter leurs opinions et surtout pour ceux qui ne suivent pas l’actualité. Tout le monde en parle reste un résumé le plus possible collé à la semaine qui se termine. Parfois ludiques, parfois complexes, les entrevues nous apprennent toujours quelque chose.

Je me disais cette semaine que j’aimerais donc avoir le temps, au quotidien, de suivre 24 heures en 60 minutes, Enquête, J.E. et les autres émissions d’affaires publiques toujours intéressantes, mais aussi prenantes dans un horaire télé chargé. Souvent, j’ai l’impression d’un petit peu remédier à des lacunes en écoutant Tout le monde en parle.

Je dois par contre avouer que j’ai de la difficulté avec certains moments plus complaisants. Si au tout début de l’émission les invités ne se bousculaient pas aux portes de peur de se faire manger tout rond par le hot seat, c’est maintenant l’inverse qui est vrai: passer à TLMEP c’est une visibilité inespérée. Parlez-en à Xavier Dolan, Kim Thuy ou l’expression « habillé en mou » qui font partie de la vie du grand public depuis leur passage à l’émission!

Malgré tout, je trouve que l’émission est importante dans le paysage télévisuel actuel, et je nous souhaite qu’elle dure encore longtemps.

Aussi dans Télé :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!