À quelques jours de la Journée sans maquillage, le 6 juin, dont l’objectif «est de réfléchir aux gestes que l’on pose (et s’impose) pour se conformer à une norme de beauté unique irréaliste et inatteignable», Métro s’est demandé quels gestes conserver à tout prix dans une routine beauté simplifiée. On pourrait en somme les résumer à deux étapes essentielles: nettoyer et protéger. Le pourquoi et le comment.

Nettoyer

Même si on ne se maquille pas, utiliser un démaquillant ou un nettoyant doux conçu spécifiquement pour le visage a des avantages certains. «Chaque jour, la peau doit potentiellement affronter UV et pollution (métaux lourds, poussières…) que le sébum retient par adhésion à la surface de l’épiderme, a expliqué Caroline Debbasch, directrice de la communication scientifique chez Clarins, à Aurélia Hermance dans Mon cahier jolie peau, un livret publié récemment chez Solar Éditions. Si on oublie systématiquement de se démaquiller, le teint ternit […]. D’où la nécessité de ce réflexe quotidien pour libérer la peau des impuretés sans l’agresser.» Voilà pour la théorie.

Qu’on opte pour un démaquillant d’une marque connue, pour l’éponge Konjac – nouvelle lubie des beautistas – ou pour un simple nettoyant sans parfum, l’objectif est le même. Il ne s’agit pas là de simple coquetterie (à la différence des crèmes pour le visage, pas toujours nécessaires, en particulier en été), nous ont en outre confirmé certains dermatologues.

Protéger

L’importance des écrans solaires, hiver comme été, n’est plus à prouver. On ne traitera pas ici du débat qui oppose filtres chimiques et physiques (ce sera pour une prochaine fois). Voici néanmoins quelques conseils généraux.

L’Association canadienne de dermatologie recommande de choisir une protection solaire à large spectre (c’est-à-dire qui offre une protection à la fois pour les UVA et les UVB) dotée d’un facteur de protection solaire (FPS) de 30, voire plus élevée pour les teints très clairs qui brûlent facilement. En outre, on conseille généralement d’éviter l’exposition au soleil lorsqu’il est au zénith, soit entre 11 h et 16 h et de privilégier l’ombre le plus possible.

Enfin, dans son «Guide pour une protection solaire efficace» (traduction libre), la marque de cosmétiques Alumier MD rappelle d’appliquer assez de produit pour bénéficier une protection optimale: «1/4 de cuiller à thé pour le visage et 1 oz pour le corps 15 minutes avant l’exposition», une gestuelle à répéter chaque 2 ou 3 heures et, bien sûr, après être allé nager.

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!