Mélanie Loubier et son équipe créent et fabriquent des sacs de cuir haut de gamme dans un sous-sol lavallois. Après trois ans, la griffe qui porte son nom est maintenant appelée à grandir.

«Aujourd’hui, Loubier est prêt à passer dans la cour des grands, indique la créatrice dans sa vidéo de présentation sur la plateforme de sociofinancement La Ruche. Pour y arriver, on a une étape importante à franchir: déménager de notre sous-sol.»

Forte des quelque 10 000$ déjà amassés grâce à cette campagne qui se termine à la mi-juin, la créatrice projette d’ouvrir un atelier-boutique de 4000 pieds carrés d’ici la fin de l’année 2017.

«Le plan de notre futur atelier est déjà réalisé et nous sommes en démarches immobilières pour dénicher la perle rare», indique-t-on dans la description du projet. Mélanie Loubier a avoué par courriel hésiter entre le quartier Chabanel, à Montréal, ou le vieux Sainte-Rose, dans le nord de Laval, près de l’eau. «Nous prévoyons sonder notre clientèle à l’automne, car ce lieu, c’est aussi pour eux», précise-t-elle.

Quelques sacs et accessoires en cuir de vache noir ont été créés spécialement pour la campagne. Il reste encore quelques jours pour se les procurer (de 100$ à 375$).

Sac à dos, 375$

Étui à passeport, 100$

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!