La marque montréalaise Meemoza s’apprête à lancer sa toute première collection de lingerie. Mots clés: confortable, abordable et adorable.

Misant d’abord et avant tout sur le confort, les modèles sont faits de modal produit localement, un tricot «unique et tellement doux», précise-t-on dans le catalogue printemps-été 2018.

Cette saison, cette collection minimaliste comprendra une bralette (les fameux soutien-gorge sans armatures qu’on voit partout), deux modèles de culottes et une nuisette. Les prix sont en plus bien raisonnables pour des pièces fabriquées ici: chaque pièce de la collection coûte moins de 80$.

En se lançant dans la lingerie, Meemoza a eu la bonne idée de se limiter à des modèles de tous les jours, très simples et en harmonie avec son ADN. De quoi charmer en particulier les inconditionnelles de mode locale, mais aussi les autres, celles pour qui le rapport qualité-prix est important.

Plusieurs détaillants proposent aussi depuis quelques saisons de la lingerie de base, qu’elle soit produite ici ou en Asie. Je pense notamment à Dynamite, à Aritzia, mais surtout à Frank + Oak, qui lance d’ailleurs ces jours-ci sa deuxième collection réalisée en collaboration avec la griffe montréalaise Sokoloff.

Photo: Sarah-Emily St-Gelais

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!