Le magasin Reitmans de la Place Ville-Marie n'était pas bondé vendredi matin.

Est-ce qu’un duo de créateurs émergents (en l’occurrence Danielle Martin et Pao Lim) réussira à attirer autant l’attention qu’une designer bien établie comme Marie Saint Pierre? C’est le pari que la chaîne Reitmans a fait cet automne. Si l’annonce de cette collaboration surprenante a créé toute une commotion chez les fashionistas, restait à savoir si le public allait répondre présent!

Eh bien, peut-être que les clientes de Reitmans n’étaient tout simplement pas prêtes. À la succursale de la Place Ville-Marie, elles n’étaient que cinq à faire la file avant l’ouverture des portes, à 8 h le vendredi 2 novembre. Selon une conseillère aux ventes présente sur le plancher, une heure après l’ouverture, les quelques clientes sur place démontraient de l’intérêt pour la collection, et plusieurs avaient même essayé une des dix robes des Fêtes, placées bien en évidence à l’avant du magasin. «On s’attend à ce qu’il y ait plus de monde durant le rush du midi», a-t-elle confié.

À pareille date l’année passée, les créations de Marie Saint Pierre s’étaient envolées en quelques heures à peine.

Où sont donc les fashionistas? Comme la collection est aussi offerte en ligne depuis la veille, le 1er novembre, ça explique peut-être pourquoi elles étaient si peu nombreuses à s’être déplacées. Un moyen pratique de mettre le grappin sur l’une des créations du couple quand on n’a pas le temps de se rendre en boutique.

Question de faire un peu de lèche-vitrines virtuel, voici mes modèles préférés.

Avec sa jupe en simili-cuir et ses boutons au dos, ce modèle est foncièrement original.
Robe Sandy, 110 $

Cette robe a été dessinée spécifiquement pour souligner les courbes des Tailles plus.
Robe Dina, 95 $

Voilà une robe qui porte bien son nom. On imagine parfaitement une diva chic assise au bar en train de siroter un Martini.
Robe Martini, 120 $

La question se pose maintenant : y aura-t-il une collection de robes d’été? Et qui la dessinera? Pour ma part, je n’hésiterais pas à parier sur un autre créateur émergent, Duy, qui a remporté la semaine dernière le concours Mercedes-Benz StartUp à Toronto. Sur les traces de… Martin Lim, les gagnants de 2011.

Aussi dans Plus :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!