Collaboration spéciale La deuxième Semaine de mode masculine de Toronto a eu lieu en février.

Pendant que Montréal mise sur les événements grand public tels que le Festival mode et design, Toronto continue de s’imposer comme capitale canadienne de la mode. La tenue d’une troisième Semaine de mode masculine (TOM, pour Toronto Men’s Fashion Week) du 17 au 25 août 2015 tend à renforcer cette impression.

Les organisateurs étaient d’ailleurs à Montréal lundi pour présenter aux Québécois leur plateforme de diffusion de mode pour hommes, qu’ils considèrent comme «la huitième Semaine de mode masculine au monde». Il se comparent ainsi – à tort ou à raison, l’avenir le dira – à des villes comme Londres, Milan et Florence, qui ont aussi misé sur le potentiel distinctif de l’industrie de la mode masculine.

En plus de rallier des créateurs de mode masculine établis d’un océan à l’autre (dont le Montréalais Philippe Dubuc), l’événement propose de célébrer la relève. Cinq finalistes du prix EMDA (Emerging Menswear Design Award) y défileront le 21 août prochain, se disputant notamment une bourse de 10 000 $.

Il n’y a pas de doute qu’en cessant d’organiser des Semaines de mode, Montréal laissait toute la place à sa «rivale» ontarienne. C’est désormais à Toronto que ça se passe pour les designers qui veulent obtenir de la visibilité dans les médias à travers le pays et se faire voir par les acheteurs regroupés au même endroit, au même moment.

Je ne crois pas que la Ville reine ne rivalise jamais avec les gros joueurs internationaux que sont New York, Milan, Londres et Paris, mais dans un contexte plus régional, elle peut sans contredit se targuer d’être devenue un lieu névralgique pour la promotion de la mode d’ici.

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!