La collection que Katie Eary a créée pour Ikea propose des visuels déjantés, comme cette nappe à imprimés de poissons (25$).

Repérées à la Semaine de mode de Londres, les impressions textiles de la créatrice de mode masculine Katie Eary sont tombées dans l’oeil d’Ikea.

Au point où les designers du géant suédois ont intégré son art informatisé – éclectique mariage de disciplines aussi variées que la photographie, les beaux-arts et l’art de la rue – à une collection de meubles et d’accessoires pour la maison. Le nom de cette collaboration inusitée: GILTIG.

En édition limitée, cette collection hors de l’ordinaire de vaisselle, de linge de maison et d’accessoires décoratifs arrivera en magasin en avril.

Même si la popularité d’Ikea ne se dément pas, il s’agit là d’un coup de maître. Nul doute que les pièces déjantées de la designer aux cheveux roses sauront plaire aux inconditionnels de la bannière scandinave, en particulier ceux qui pigent leurs idées déco sur Ikea Hackers, tout en séduisant une frange de consommateurs férus d’arts visuels à la recherche d’objets phares pour la maison.

Ikea promet déjà que plusieurs collaborations avec d’autres designers de mode suivront. «Nous avons beaucoup à apprendre des designers de mode et de leurs façons de travailler avec les couleurs, les impressions, les motifs et les formes. Ils doivent toujours se réinventer et innover, ils utilisent des méthodes à la fine pointe de la technologie pour l’élaboration des couleurs et la création de motifs», a commenté le directeur de création à Ikea, Henrik Most.

La collection GILTIG en trois pièces clés:

housse de couette
Housse de couette, de 70$ à 90$

plateau de table

Plateau de table, 68$

gobelet

Gobelet, 5$ chacun

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!