La photo la plus achetée pour le terme «femme». À gauche, en 2007 et à droite en 2017.

Le New York Times a comparé la photo la plus achetée pour le terme «femme» en 2007 et en 2017 sur le site de l’agence de photographie Getty Images. J’étais prête à encaisser une mauvaise nouvelle et non, j’ai été heureusement surprise.

Lorsqu’on parle de femmes et de technologie, c’est rarement pour donner de bonnes nouvelles. L’histoire du manifeste de Google est encore frais en mémoire – un employé de Google a écrit un article, pour une diffusion interne, expliquant les disparités entre hommes et femmes au sein de l’entreprise par «des différences biologiques». Mais cette fois, il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle.

Pour la petite histoire donc, le New York Times a publié un article sur le site Getty Images, qui est aussi une banque d’images pour laquelle on paie un abonnement. Le service est très utilisé par les sites d’information et les blogues.

On parle de milliers de photos achetées par des centaines de sites à travers le monde. Les photos achetées reflètent les tendances du moment. Une sorte de portrait de notre société.

En 2007, sur la photo la plus téléchargée, on voit une femme qui semble nue, couchée dans un lit avec un drap sur elle et on voit clairement son visage. En 2017, c’est une femme qui fait une randonnée à Banff, seule et complètement habillée. On ne voit pas à quoi elle ressemble.

Comment un tel changement a-t-il pu avoir lieu en 10 ans? C’est grâce à la collection Lean In de Sheryl Sandberg.

Sheryl Sandberg est la directrice des opérations chez Facebook. Elle est ouvertement féministe et a publié un livre, Lean In qui a connu un succès mondial. Elle milite pour la place des femmes dans le monde professionnel et en particulier, en technologie.

Elle a donc créé un collection de photos avec Getty Images afin qu’elle reflète mieux notre société. Son slogan: «Vous ne pouvez pas être ce que vous ne voyez pas». On y voit des pères qui jouent avec leurs enfants, des femmes scientifiques, des femmes athlètes, dans des lieux professionnels etc.

Des photos de femmes qui travaillent, ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau, c’est de voir des photos de femmes qui travaillent en suant ou en se salissant.

Les bonnes nouvelles en techno sont suffisamment rares pour qu’elles soient soulignées. En mettant à la disposition des médias et autres sites, une collection de photos de femmes de notre temps, on a réussi à refléter une volonté qui était manifestement là: la femme n’a pas besoin d’être sexualisée et objectivée pour être une femme.

Cela veut-il dire qu’il suffit d’avoir 50% de femmes en STIM (sciences, technologie, informatique, mathématique) pour avoir 50% d’employées dans les entreprises tech? C’est un raccourci que je ne ferai pas, sachant bien que le fameux problème du pipeline n’en est pas un. Ce dernier était un sujet important en tant que tel, j’en parlerai dans une prochaine chronique.

Getty Images en chiffres en 2017

  • Les recherches globales pour «protestation féminine» ont quadruplé
  • Les recherches pour «codage féminin» ont triplé
  • Les recherches pour «femme CEO» ont augmenté de 47%

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!