Facebook Facebook lance de nouveaux filtres sur son application mobile.

Après qu’Instagram se soit inspiré de la fonctionnalité Stories de Snapchat plus tôt cette semaine, Facebook lance aujourd’hui sa version des populaires filtres de l’application de messagerie éphémère. La nouveauté est de taille pour le réseau social : non seulement il est maintenant possible d’ajouter des effets virtuels sur ses photos et ses vidéos, mais la fonctionnalité a droit à un placement de choix, tout au haut du fil de nouvelles Facebook.

L’ajout de filtres est le fruit du rachat de la populaire application Masquerade (MSQRD) plus tôt cet hiver. Le service permettait notamment d’échanger son visage avec celui d’une autre personne, ou encore d’insérer des éléments en direct sur ses photos et vidéos, comme de la peinture sur ses joues, des accessoires virtuels sur sa tête, des yeux globuleux, etc.

« Il y a 1,7 milliard de personnes sur Facebook. Ce sera le premier contact pour la plupart avec la réalité augmentée », croit Sachin Monga, gestionnaire de produit chez Facebook, à l’occasion d’une conversation avec Metro avant le dévoilement de la fonctionnalité.

Alors qu’une bonne proportion des gens qui essaient Snapchat après l’âge de 35 ans se sentent perdus sur ce réseau social plutôt jeune, l’interface de Facebook est simple d’utilisation. La caméra apparaît allumée automatiquement dans l’application, ce qui encourage le partage, et il suffit de quelques clics intuitifs pour ajouter des éléments virtuels à ses clichés.

Pour Sachin Monga, la nouvelle fonctionnalité, et surtout son emplacement stratégique tout au haut du fil Facebook, est un signe que les temps changent. « Nous nous adaptons à une tendance. Les gens partageaient auparavant surtout du contenu textuel, mais ils partagent maintenant de plus en plus de contenu visuel », explique le gestionnaire.

Un essai temporaire au Canada et au Brésil

La nouvelle fonctionnalité arrive sur Facebook aujourd’hui, juste à temps pour les Jeux olympiques. Plusieurs des filtres proposés seront d’ailleurs reliés au sport et aux équipes nationales, pour permettre aux utilisateurs d’encourager leurs athlètes favoris.

Les nouveaux filtres seront réservés aux utilisateurs du Canada et du Brésil le temps des Jeux. « Nous voulons recueillir beaucoup de données, pour voir le genre d’effets créatifs que les gens aiment, et comment ils utilisent la fonctionnalité », précise Sachim Monga. Une fois le produit à la hauteur, celui-ci pourra être lancé ailleurs dans le monde.

Notons que contrairement à Snapchat, où il est possible pour les entreprises de commanditer des filtres, Facebook ne prévoit pas financer ses effets de la sorte pour l’instant. Le réseau social a évidemment le temps de changer son fusil d’épaule, mais il semble que la rétention des abonnés, et surtout l’augmentation du taux de partage de ses utilisateurs, soient plutôt au cœur de sa stratégie.

Les filtres Facebook seront accessibles dès aujourd’hui sur Android et iOS, et ce, tant en français qu’en anglais.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!