En 20 ans, Pokémon a accumulé un riche héritage de 7 générations de jeux vidéo, près de 20 films, 1000 épisodes de séries télé et 70 volumes de mangas. Bon nombre de joueurs se sont toutefois initiés à cet univers cet été seulement, avec le phénomène Pokémon Go. Cette critique des nouveaux jeux pour Nintendo 3DS Pokémon Sun et Pokémon Moon s’adresse à eux.

Pourquoi deux jeux?

Ce ne sont pas un, mais bien deux jeux Pokémon pour la console Nintendo 3DS qui arrivent vendredi sur les tablettes. Pokémon Sun et Pokémon Moon sont toutefois pratiquement identiques, avec seulement quelques différences mineures entre les deux. Pokémon Moon se déroule par exemple la nuit, alors que Pokémon Sun se déroule le jour. Les vêtements qu’il est possible d’acheter pour habiller son personnage diffèrent d’un jeu à l’autre et certains Pokémon sont aussi exclusifs à Sun ou à Moon.

La formule n’est pas nouvelle pour Pokémon. Pour les nouveaux joueurs, disons qu’il n’est absolument pas nécessaire d’acheter les deux jeux, et qu’un seul suffit.

Que fait-on dans Pokémon Sun et Pokémon Moon?pok
Contrairement à Pokémon Go, Pokémon Sun et Moon est un jeu de rôle, où on incarne un personnage (un protagoniste sans non, qui peut être un garçon ou une fille) qui souhaite devenir un dresseur de Pokémon. Ce personnage arrive avec sa mère sur Alola, un archipel tropical inspirée d’Hawaii, et créé rapidement des liens avec les différents habitants de la place.

L’histoire des nouveaux Pokémon est simple, et se veut surtout une raison de parcourir les différentes quatre iles de l’archipel et y attraper des Pokémon. C’est un agent liant correct, qui n’est toutefois pas le cœur du jeu. Le ton est archi léger et représentatifs de nombreux mangas du genre.

Le cœur du jeu est évidemment la chasse aux Pokémon. On trouve des Pokémon dans la nature, comme on le fait dans Pokémon Go. Alors que Pokémon Go ne nous permet seulement de les attraper dans la rue, Pokémon Sun et Moon permet aussi de se battre contre eux, ou contre d’autres dresseurs de Pokémon que l’on croise. Une victoire nous confère alors des points d’expérience qui servent à faire augmenter le niveau des Pokémon de notre équipe.

La mécanique des combats est simple et complexe à la fois. À la base, il s’agit d’un combat tour par tour où l’on choisit différentes attaques, mais ces sélections représentent tout un art. Il y a en effet 18 catégories de Pokémon, chacune avec ses forces et ses faiblesses.

Choisir son attaque, choisir son Pokémon et choisir son équipe est un travail plutôt coriace, auquel on devient toutefois plutôt efficace à mesure qu’on avance dans la trentaine d’heures du jeu. Il faut dire que les informations sur les différentes attaques sont clairement indiquées, ce qui simplifie la tâche des joueurs novices et qui est un atout considérable par rapport à Pokémon Go, qui laisse souvent le joueur débutant impuissant.

Une fois que nos Pokémon sont assez forts, il est possible de s’attaquer à différentes épreuves, l’équivalent des arènes que l’on retrouve dans Pokémon Go. À la différence de Pokémon Go, vous n’affrontez toutefois pas d’autres joueurs, mais des personnages ou des Pokémon puissants. Pokémon Sun et Moon offrent également un mode multijoueur, qui n’a pas été possible d’essayer ici.

Le combat n’est pas la seule façon d’améliorer ses Pokémon. Sun et Moon permettent aussi de les chouchouter en les brossant et en les nourrissant. La mécanique rappelle notamment la série Nintendogs, mais en beaucoup plus simple, ce qui la rend plutôt redondante.

Ça vaut la peine de faire le saut?
Pokémon Sun et Moon représentent un incontournable pour tous les amateurs de la franchise en cette période des fêtes.

Pour ceux qui ne connaissent que Pokémon Go, l’intérêt des deux jeux dépend de ce qui vous attire dans sa version mobile. Si investir de nombreuses heures dans un jeu afin de lentement s’améliorer et d’accumuler le plus de choses possibles est ce qui vous intéresse, les jeux 3DS devraient pleinement vous satisfaire.

Si c’est plutôt l’aspect de marche à l’extérieur et de réalité augmentée qui vous interpelle, Pokémon Sun et Moon sont alors un peu moins pour vous. Ceux-ci devraient tout de même être des ajouts intéressants à votre collection, ne serait-ce que pour vous faire comprendre un peu plus l’ampleur du phénomène Pokémon et même, c’est ce qui est arrivé dans mon cas, raviver un peu votre intérêt pour sa version mobile.

Pokemon Sun et Pokemon Moon pour la Nintendo 3DS seront vendus 49,99 $ dès vendredi le 18 novembre au Canada.

Aussi dans Vie numérique :

blog comments powered by Disqus