Voilà quelque chose qu’on ne voit pas souvent : à l’occasion du lancement du nouvel aspirateur sans fil Cyclone V10 et du nouveau système de purification d’air Pure Cool, le fabricant britannique Dyson a annoncé cesser la recherche et le développement de ses aspirateurs traditionnels, qui ont fait sa réputation et sa fortune au cours des dernières décennies. Une décision qui peut paraître étonnante, mais qui est de bon augure pour la suite des choses.

Terminé les nouveaux aspirateurs traîneaux et aspirateurs verticaux traditionnels : même si Dyson va continuer de vendre ses modèles existants pour ceux qui ont besoin d’un appareil puissant, l’entreprise estime que la technologie a atteint un plateau, et que n’importe quelle amélioration future ne serait que marginale.

Pour Dyson, le futur des aspirateurs est plutôt dans les petits modèles sans fil, qui pourront continuer de bénéficier d’avancées pour augmenter leur puissance et leur autonomie. L’histoire récente tend d’ailleurs à donner raison au fabricant. Alors que les améliorations apportées à ses aspirateurs traditionnels étaient surtout mécaniques (abandon du filtre, mécanisme de nettoiement plus simple, etc), ses aspirateurs sans fil, eux, sont de plus en plus performants.

En quatre ans et trois générations, les aspirateurs sans fil de Dyson sont passés de 20 minutes d’autonomie (V6) à 40 minutes (V8) puis à 60 minutes (V10), et leur puissance a augmenté de 20% à chaque fois. Dans le cas du nouveau Dyson Cyclone V10, qui sera lancé à la mi-avril pour 599$ au Canada, la taille du panier a aussi augmenté de 40%.

Si les aspirateurs traditionnels ont encore leur place dans les grandes maisons (ceux-ci sont d’ailleurs toujours en vente), ce n’est qu’une question de temps avant que les modèles sans fil beaucoup plus pratiques ne les rendent caduques. Abandonner la recherche et le développement de cette catégorie permet de se tourner vers l’avenir en réinvestissant ses ressources ailleurs.

L’entreprise espère continuer d’améliorer ses aspirateurs sans fil, et son aspirateur-robot Dyson Eye aura éventuellement droit à un modèle de seconde génération, mais d’autres catégories s’ouvrent aussi au fabricant, qui a annoncé à l’automne son intention de lancer trois voitures électriques d’ici 2020 (qui utilisent après tout des piles et des moteurs électriques, les deux composantes principales de ses aspirateurs).

Voilà un marché certainement beaucoup plus prometteur que celui des aspirateurs verticaux.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!