L’Electronic Entertainment Expo (E3) de Los Angeles a été l’occasion cette semaine pour les amateurs de jeux vidéo de découvrir (ou redécouvrir) les titres à venir au cours des prochains mois et des prochaines années. Voici dix jeux vidéo parmi tous ceux présentés qui méritent notre attention, que ce soit pour leur qualité, leur originalité, leur mise en marché unique ou leurs prouesses technologiques.

 

Beyond Good and Evil 2

L’opéra spatial d’Ubisoft a fait parler de lui au E3 pour son partenariat avec l’entreprise HitRECord, où des amateurs pourront créer de l’art (images, musique, etc.) qui sera intégré au jeu final.

La présentation du jeu – derrière des portes closes – nous rappelle toutefois que Beyond Good and Evil 2 se démarque facilement des autres titres au E3, même sans cet artifice. Ses créateurs ont conçu un jeu de rôle ambitieux, qui intègre du combat à la troisième personne, un univers riche et un monde géant, où il est possible de visiter de nombreuses planètes dans différents systèmes.

En quelques minutes, on explore des caves souterraines, on recrute des personnages pour faire partie de l’équipage de notre vaisseau spatial, on s’attaque aux chercheurs d’une corporation machiavélique, on explore les rues d’une ville, on vole au-dessus d’un continent et on flotte dans l’espace pour embarquer dans notre vaisseau de 500 mètres de long.

La date de lancement du jeu n’a pas encore été annoncée, mais la démo au E3 donne l’impression qu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir. Voilà qui devrait nous laisser le temps de rejouer à son prédécesseur.

 

Captain Spirit

Captain Spirit est un jeu complet, situé dans l’univers de l’excellent Life is Strange. Le titre donne l’impression d’un jeu touchant et inspirant, mais il se démarque aussi par son prix de vente. Captain Spirit est en effet complètement gratuit, sans aucun achats intégrés et sans attrapes.

Pourquoi donner un jeu complet? « Parce que c’est cool de pouvoir le faire », m’a confié son cocréateur Michel Koch au E3. Captain Spirit pourrait aussi être l’occasion pour de nouveaux joueurs de découvrir cet univers avant le lancement de Life is Strange 2.

 

Cyberpunk 2077

Sans aucun doute le jeu qui a le plus attiré l’attention cette année au E3, Cyberpunk 2077 est un jeu de rôle et de tir à la première personne qui se déroule dans le futur et qui est développé par les créateurs du populaire Witcher 3. Le jeu rappelle notamment Deus Ex, mais semble pour l’instant mettre un peu plus d’emphase sur les dialogues et son volet jeu de role que la franchise montréalaise. 

On aura certainement l’occasion de revoir ce chouchou de la communauté au E3 2019.

 

Death Stranding

Il est difficile de savoir ce que nous réserve le légendaire Hideo Kojima avec Death Stranding, mais une chose est certaine : le jeu est visuellement superbe, et sa liberté créative semble totale.

On ignore encore beaucoup de choses sur le jeu (son histoire, ses mécaniques, son univers), mais celui-ci s’annonce déjà comme une oeuvre d’art puissante, qui ne laissera probablement personne indifférent.

 

Fallout 76

Un jeu quatre fois plus grand que Fallout 4, qui se joue désormais uniquement en ligne avec d’autres joueurs. Il sera intéressant de voir quelle sera la réaction des amateurs face à cette décision. La franchise jouit d’un immense capital de sympathie, mais Fallout 76 met beaucoup d’emphase sur la collaboration et sur la construction de bases, qui ne sont pas les éléments préférés de tous.

Je ne suis personnellement pas convaincu par cette nouvelle direction, mais il serait sage de donner le bénéfice du doute à Bethesda, qui a toujours visé juste avec sa franchise jusqu’ici.

 

Forza Horizon 4

Mon intérêt pour les jeux de course est excessivement limité, mais ceux qui aiment ce genre risquent d’être intéressés par Forza Horizon 4, qui intègre plusieurs nouveautés originales, comme des saisons.

Chaque semaine, il y aura ainsi une nouvelle saison dans Forza Horizon 4. En plus des changements visuels (les feuilles mortes à l’automne, la neige pendant l’hivers, etc.), les saisons devraient affecter le jeu lui-même. Un lac gelé l’hiver permet par exemple d’accéder à une ile inaccessible le reste de l’année, et le niveau d’une rivière affecte certaines courses au printemps.

Voilà qui pourrait mettre du piquant dans un genre qui évolue normalement d’une façon assez marginale d’un titre à l’autre.

 

Harold Halibut

Le jeu indépendant Harold Halibut n’a pas fait beaucoup de bruit au E3, mais celui-ci m’a quand même plu, surtout visuellement. Les personnages et les décors d’Harold Halibut ont en effet été réalisés à la main en argile, puis numérisés en 3D, ce qui donne une allure analogue unique au jeu.

Espérons maintenant que le reste du jeu sera à la hauteur de sa présentation visuelle.

 

Last of Us Part 2

Probablement le jeu le plus prometteur présenté au E3, Last of Us Part 2 se déroule plusieurs années après son prédécesseur, alors que Ellie, qui a maintenant 19 ans, tente de vivre une vie relativement normale (ce qui ne durera pas très longtemps).

Last of Us est l’un de mes jeux préférés à ce jour, notamment à cause de la qualité de son scénario et de la profondeur de ses personnages. Après avoir discuté avec la co-scénariste du jeu Halley Gross, qui a laissé la populaire série de HBO Westworld pour se joindre à l’équipe de Naughty Dog, force est de constater que ce sera probablement le cas encore une fois. « Notre but est d’écrire personnage le plus complexe qui n’a jamais été créé dans un jeu vidéo », explique-t-elle.

La démo de Last of Us Part 2 au E3 démontre toutefois que le jeu pourrait en plus être une merveille technologique, avec des combats réalistes et un univers cinématique à souhait, où nos déplacements semblent aussi beaux que si on était au cinéma ou à la télé. J’ai hâte.

 

Mario Tennis Aces

Nintendo mise gros cette année sur son jeu de combat Super Smash Bros Ultimate, mais personnellement, c’est le jeu Mario Tennis Aces qui a surtout retenu mon attention. C’est le jeu en équipe auquel j’ai eu le plus de plaisir à jouer au E3.

Les mécaniques de base sont simples, mais en même temps assez évoluées pour donner beaucoup de profondeur au jeu pour ceux qui le souhaitent. Rassurez-vous, Mario Tennis Aces n’a donc rien à voir avec Wii Tennis. Un jeu Nintendo à son meilleur.

 

We Happy Few

J’avais été déçu de la version anticipée de We Happy Few lancée il y a deux ans, qui misait à mon avis trop sur la rejouabilité et la survie au dépend de son histoire pourtant pleine de potentiel.

Bonne nouvelle, le studio Compulsion Games, acheté cette semaine par Microsoft, a corrigé le tir (c’est un peu à ça que servent les versions anticipées), et son jeu est désormais beaucoup plus intéressant, puisqu’il nous offre plus à explorer et à découvrir, sans que l’on passe pour autant notre temps à chercher de l’eau pour boire.

Un jeu qui sera certainement à essayer à son lancement le 10 août prochain.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!