Maxime Johnson L’opérateur japonais NTT Docomo travaille sur un nouveau système pour contrôler son téléphone intelligent grâce à plus de 200 capteurs de pression.

Les futurs gadgets se contrôleront avec la voix, le regard et les gestes, s’il n’en tient qu’aux compagnies présentes la semaine dernière au salon CEATEC au Japon.

Le CEATEC n’est pas un salon technologique comme les autres. L’équivalent japonais du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas présente plus de prototypes que de produits à être lancés pendant les prochains mois, ce qui en fait un endroit tout indiqué pour avoir un avant-goût du futur. Les moyens innovateurs pour contrôler les différentes machines qui nous entourent étaient à l’honneur cette année.

L’opérateur japonais NTT Docomo s’est particulièrement démarqué au CEATEC, notamment grâce à deux façons originales de contrôler un téléphone ou une tablette lorsque l’une de nos mains est occupée (pour se tenir après une poignée dans le métro, par exemple).

Dans une première démonstration, il était possible de diriger assez efficacement un curseur sur une tablette ou de tourner les pages d’un livre électronique simplement en bougeant ses yeux, et dans l’autre, un téléphone équipé de plus de 200 capteurs de pression pouvait être contrôlé en appuyant sur le boîtier de différentes façons.

NTT Docomo a également programmé un petit robot relié à l’Internet, à qui l’on peut demander, par exemple, quels sont nos prochains rendez-vous, ou encore quelle sera la météo pendant les prochains jours. Un peu comme le Siri d’Apple, mais dans un boîtier sympathique doté d’une voix d’enfant.

Le géant japonais de l’automobile Toyota a pour sa part présenté un concept de véhicule électrique, la Smart Insect, avec lequel il est possible d’interagir grâce à des caméras à l’intérieur et à l’extérieur de la voiture (pensez au système Kinect de Microsoft), ainsi qu’avec la reconnaissance vocale et son téléphone intelligent (aussi utilisé comme clé pour démarrer le moteur).

La Smart Insect ne sera probablement jamais lancée telle quelle, mais la plupart de ses innovations devraient éventuellement se retrouver dans les voitures régulières de Toyota, selon un responsable de la compagnie rencontré au CEATEC.

Si l’on interagissait auparavant avec les appareils électroniques en appuyant sur différents boutons, et si les écrans tactiles dominent de plus en plus les gadgets d’aujourd’hui, il semble donc que les géants de l’électronique prévoient que nous contrôlerons plutôt les appareils, à l’avenir, d’une façon plus naturelle, avec notre voix, notre regard et nos gestes.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!