La Fusion Sport rassemble les nouvelles technologies proposées cette année par le constructeur américain Ford, du système d’infodivertissement Sync 3 de dernière génération aux différentes aides intelligentes à la conduite comme un régulateur de vitesse adaptatif et une aide au stationnement. Voici mes impressions sur ces différents systèmes.

Aides à la conduite

Ford n’offre pas toutes les aides à la conduite disponibles sur le marché avec sa Ford Fusion, mais les technologies présentes ont bien été implémentées.

Régulateur de vitesse adaptatif
J’ai particulièrement apprécié le régulateur de vitesse adaptatif, surtout à grande vitesse sur l’autoroute, où le système m’a semblé meilleur que la moyenne.

Lorsqu’on roule rapidement, le système détecte efficacement les véhicules plus lents devant nous et ajuste notre vitesse en conséquence d’une façon fluide, peu importe les conditions routières. Le système revient aussi rapidement à sa vitesse visée après un dépassement. Signe l’efficacité du régulateur à grande vitesse, mon copilote ne pouvait pas faire la différence entre mes accélérations et décélérations et celles effectuées par la voiture.

J’ai un peu moins aimé la technologie à basse vitesse par contre, du moins en plein bouchon lorsque la circulation cesse complètement. La voiture démarre un peu trop longtemps après un arrêt, et accélère trop rapidement ensuite. La conduite est dans l’ensemble plus brusque qu’à la normale. Le système est peut-être sécuritaire, mais on se sent un peu comme avec un apprenti conducteur qui manque de délicatesse.

Aide au stationnement

La technologie de Ford pour le stationnement est une technologie semi-autonome, où le conducteur cède le volant à la voiture, mais où il doit appuyer lui-même sur l’accélérateur et le frein. Il s’agit d’un compromis étonnant à première vue, qu’on imagine temporaire, mais auquel on s’habitue.

Le stationnement semi-autonome est efficace. Il suffit de l’activer et de rouler à basse vitesse pour que le système détecte les places assez grandes disponibles pour le véhicule. Une fois la place trouvée, on abandonne le volant, et on appuie sur l’accélérateur et le frein lorsque demandé.

Un pilote professionnel risque d’être plus efficace que le véhicule, mais pour un conducteur moyen, le processus est rapide, et permet de se stationner dans un espace petit. La technologie est particulièrement intéressante à Montréal, où les stationnements en parallèle sont monnaie courante.

Autres mesures de sécurité
La Ford Fusion offre plusieurs autres mesures de sécurité, comme des voyants lumineux dans les miroirs latéraux pour avertir lorsqu’un véhicule est dans notre angle mort. La technologie fonctionne bien, mais Ford aurait probablement pu se permettre des voyants un peu plus imposants.

La voiture offre aussi une caméra de recul (mais pas de vue à vol d’oiseau comme certains modèles concurrents), des ceintures arrière avec coussin gonflable intégré (que je n’ai heureusement pas eu la chance d’essayer) et la détection de pré-collision (que je n’ai aussi pas eu la chance d’essayer).

Détail intéressant, la Ford Fusion 2018 offre aussi une technologie de reconnaissance de nid-de-poule, qui ajuste la suspension pour mitiger le choc. Malheureusement, celle-ci est uniquement activée lorsque le mode Sport de la voiture est activé, un mode que l’on utilise pour la conduite de performance, sur l’autoroute ou des routes secondaires, mais pas à Montréal, où la technologie aurait été utile pour combattre les nids-de-poule.

Parmi les caractéristiques manquantes à la voiture, notons que la Ford Fusion est dotée d’une technologie pour nous alerter lorsque l’on sort de notre voie, mais le système ne contrôle pas le volant à notre place sur la route pour nous ramener au centre de celle-ci.

Ford Sync 3, CarPlay et Android Auto

La Ford Fusion 2018 offre le système d’infodivertissement Sync 3. Celui-ci est simple, mais efficace. On peut aussi y installer des applications, mais la liste est tellement courte que l’avantage est plutôt marginal (notons que l’application Waze a été ajoutée à Sync 3, et aussi à CarPlay, depuis que j’ai effectué cet essai).

Visuellement, l’interface est un peu ennuyante, et paraît même datée, mais les fonctionnalités importantes sont présentes et facile à trouver. C’est ce qui compte le plus.

J’ai toutefois apprécié la reconnaissance vocale intégrée qui fonctionnait bien, notamment pour dicter des adresses avec le navigateur GPS. Entrer une adresse à la main dans un système du genre est une corvée, et il s’agit d’un exemple où la voix facilite nos interactions. La navigation était efficace, et les directions s’affichent sur le tableau de bord directement.

La plupart des utilisateurs risquent toutefois d’utiliser la navigation de leur téléphone intelligent, que ce soit avec les interfaces CarPlay d’Apple ou Android Auto de Google. Les deux intégrations fonctionnent bien, mais nécessitent de relier son téléphone avec un fil, ce qui est dommage, considérant que la technologie existe pour assurer une connexion sans fil.

L’intégration à CarPlay est toutefois complète, avec des informations qui sont transmises autant du téléphone à la voiture que l’inverse. On peut ainsi recevoir une alerte sur notre iPhone lorsque le niveau d’essence est bas et qu’il est temps de chercher une station-service, par exemple.

Interfaces et gadgets

On contrôle les différentes fonctionnalités technologiques de la Ford Fusion 2018 de plusieurs façons, chaque type d’utilisateur devrait ainsi y trouver son compte. L’interface la plus complète est via l’écran tactile du système Ford Sync 3, mais il est aussi possible de contrôler certains éléments (notamment la musique) avec le volant et des boutons sous l’écran.

La température de l’habitacle (et les sièges chauffants et refroidissants) peut aussi être ajustée sous l’écran, à l’aide de boutons physiques traditionnels.

Malheureusement, il n’existe aucune molette ou surface tactile pour interagir avec l’écran sur le volant lui-même. Pour les fonctionnalités qui n’ont pas leur propre bouton, il faut donc lever son bras et interagir avec l’écran, ce qui est à la fois moins confortable et moins sécuritaire. C’est dommage, surtout que le volant possède deux pavés directionnels pour contrôler le tableau de bord qui ne sont pas utilisés à leur plein potentiel. Ce n’est évidemment pas la fin du monde, mais il y a certainement place à amélioration.

Pour le reste, notons que l’habitacle de la Fusion 2018 a relativement peu de gadgets technos. Il n’y a par exemple aucune surface de recharge sans fil, il n’y a pas de point d’accès Wi-Fi (ce qui ne me dérange pas le moins du monde) et il n’y a que deux ports USB à l’avant, et aucun à l’arrière (un oubli dommage pour les familles).

Parmi les bons coups, notons que l’on démarre le véhicule sans clé, une fonctionnalité à laquelle on prend goût très rapidement. Le système audio Sony à 12 haut-parleurs était pour sa part correct, mais ne se démarquait malheureusement pas autant que je l’aurais souhaité. Disons qu’on est très loin du système Revel, qui équipe les véhicules Lincoln du même constructeur (qui ne sont évidemment pas vendus au même prix).

Impressions de la Ford Fusion Sport 2018

Je laisserai à d’autres le soin de parler plus en détail de la conduite de la Fusion Sport 2018, mais notons simplement que j’ai trouvé le véhicule des plus agréables.

La Fusion Sport devrait notamment plaire à ceux qui recherchent autant la performance que la conduite familiale. Sur ce dernier point, j’ai particulièrement apprécié l’immense coffre à l’arrière, assez grand pour accueillir quelques grandes valises, une poussette et beaucoup plus.

Sur la route, la voiture offre une bonne tenue de route, et le mode Sport impressionne particulièrement. Lorsque ce dernier est activé, la consommation du véhicule augmente, mais l’accélération est franchement rapide (on atteint 100 km/h en 5,2 secondes seulement), la conduite devient plus agile et le moteur sonne tout d’un coup comme celui d’une voiture de course. Avec son moteur V6 de 325 chevaux, la Ford Fusion Sport 2018 n’a d’ailleurs rien à envier à bien des voitures beaucoup plus dispendieuses.

La Ford Fusion 2018 est offerte au Canada à partir de 21 259$. Le modèle sport équipé de toutes les fonctionnalités technos est pour sa part vendu à partir de 39 995$ en ce moment.

Aussi dans Vie numérique :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!