Nintendo a tout mis en place pour la tenue une soirée mémorable. Mais comme avec tout party, ce sont les personnes présentes avec vous qui en détermineront le succès.

Les différentes franchises de Nintendo font leur arrivée une après l’autre sur la Switch, et c’est maintenant au tour de Super Mario Party d’y faire son apparition. Le titre reprend la formule habituelle, où les joueurs s’affrontent sur une planche de jeu à la manière d’un jeu de société, dans le but d’obtenir le plus d’étoiles possibles. Il y a bien quelques modifications mineures dans le mode principal (les personnages bougent indépendamment sur la planche plutôt que dans un chariot et il est possible de choisir ses dés, par exemple), mais ceux qui ont joué à l’un des derniers titres de la franchise se sentiront en terrain connu.

La véritable vedette ici est évidemment les quelque 80 mini-jeux. Certains sont individuels, d’autres en équipe de deux et d’autres à un joueur contre trois, ce qui varie la dynamique du groupe. On peut parfois jouer au tennis avec des bombes, utiliser sa manette pour mettre au point un personnage flou, empiler des crêpes dans une assiette ou effectuer une course en tricycles.

Super Mario Party profite des particularités de la Switch de différentes façons. L’écran de la Switch peut parfois changer d’affichage s’il est posé sur la table entre tous les joueurs et toutes les joueuses ou s’il est placé à la verticale, des jeux utilisent le détecteur de mouvements des manettes de la Switch et d’autres profitent de son mécanisme de vibration.

Contrairement à 1-2-Switch, les mini-jeux ne semblent toutefois pas être conçus exclusivement pour mettre la console en valeur, et plusieurs demandent d’ailleurs de contrôler son personnage d’une manière plus traditionnelle.

Dans l’ensembles, les jeux sont assez amusants, surtout si vous lâchez votre fou en groupe.

Je ne suis toutefois pas un grand amateur des planches de jeu (qui ralentissent trop le rythme à mon goût), mais la formule a fait ses preuves. Les mini-jeux qui séparent l’écran en quatre sont aussi mal adaptés à la Switch. Sur un écran de télé, ça passe toujours, mais ceux-ci sont beaucoup trop petits pour l’écran de la Switch directement, surtout à plusieurs.

Notons au passage qu’il est possible de jouer seul à Super Mario Party, mais l’expérience n’est pas recommandée. Les mini-jeux ne sont tout simplement pas aussi intéressants contre des intelligences artificielles, surtout ceux qui nécessitent de la collaboration.

Il existe aussi un mode Mario Party en duo, où les joueurs s’affrontent à deux contre deux.

Un mode collaboratif amusant

Super Mario Party offre d’ailleurs un nouveau mode purement collaboratif amusant, qui demande de descendre une rivière en rafting en pagayant avec sa manette Switch. Les groupes les mieux coordonnés ont plus de temps pour descendre la rivière et peuvent jouer à plus de jeux pour amasser des points.

Les jeux sont ici tous collaboratifs, et le groupe obtient une note (A-B-C) selon les points amassés. Plus la note est haute, plus on obtient de temps pour descendre la rivière.

Parmi les autres modes, notons le mode Scène rythmique, qui offre des jeux rythmiques à la manière de Guitar Hero. Ceux-ci sont toutefois un peu trop simplistes, et ratent souvent la cible. Le mode Salle de jeux de Toad rassemble pour sa part des petits jeux qui ne collent pas vraiment aux modes principaux, mais qui sont tout de même souvent assez amusants, comme un jeu de baseball, par exemple.

Comme toujours, il est aussi possible de jouer aux mini-jeux un à la fois. C’est notamment une option intéressante pour les groupes qui n’ont pas l’heure nécessaire pour une partie complète. Ceux qui ont un abonnement en ligne à la Switch peuvent aussi affronter des joueurs sur Internet.

Super Mario Party est dans l’ensemble une bonne compilation de mini-jeux, qui profitent des avantages de la Switch sans pour autant en abuser. C’est le genre de titre auquel on peut avoir beaucoup de plaisir lorsqu’on est en bonne compagnie et que l’on ne se prend pas trop au sérieux.

Note : 75/100

Aussi dans Vie numérique :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!