Maxime Johnson Le Huawei Mate 20 Pro devrait arriver prochainement au Canada, mais aucune date de lancement n'a été confirmée.

Le fabricant chinois Huawei passe à l’offensive sur plusieurs fronts en même temps avec son nouveau téléphone Android Mate 20 Pro, qui semble avoir été conçu avec une seule idée en tête: offrir le plus de technologies et les caractéristiques techniques les plus avancées possible.

Pour quelqu’un qui couvre les téléphones intelligents depuis la première heure, la conférence de Huawei aujourd’hui, où Métro était invité par l’entreprise, avait des airs de déjà-vu. Il y a 8 ans maintenant, Samsung s’était donné la mission d’offrir une solution de rechange à l’iPhone. Les ingénieurs de l’entreprise avaient passé quelques années à reproduire les principales forces du téléphone d’Apple (et son design), puis à offrir toutes les améliorations techniques possibles pour s’en démarquer et finalement s’émanciper de cette lutte. La stratégie s’est avérée payante. En 2018, c’est au tour de Huawei de relancer la course aux caractéristiques, en s’attaquant cette fois-ci tant à l’iPhone qu’aux téléphones Galaxy.

Design

Le nouveau Mate 20 Pro offre un design qui rappelle ceux du Samsung Galaxy S9 avec sa forme arrondie et de l’iPhone Xs avec son encoche assez large.

La construction de l’appareil est solide, et celui-ci est même assez joli dans sa finition Twilight en dégradé de bleu. Le boitier résiste à l’eau et à la poussière, et à l’image du Pixel 3, il n’offre qu’un port USB-C, sans port audio 3,5 mm.

L’écran OLED de l’appareil est grand, à 6,39 pouces. Sa résolution 3120×1440 est précise, et offre toutes les caractéristiques recherchées, comme la HDR et un affichage élargi des couleurs.

Détail intéressant, le téléphone intègre un lecteur d’empreintes digitales dans l’écran directement. On peut déverrouiller son téléphone avec son visage comme avec l’iPhone Xs, ou en plaçant son doigt au bas de l’écran. Le mécanisme fonctionne bien, mais il est assez lent. Dans mes premiers essais, il fallait souvent attendre un bon trois ou quatre secondes pour que la lecture soit confirmée. Espérons que des mises à jour logicielles pourront améliorer la situation, car sinon, les utilisateurs risquent de ne pas utiliser la fonctionnalité, tout simplement.

Caractéristiques techniques

La fiche technique du Huawei Mate 20 Pro est impressionnante.

Son système sur puce Kirin 980 est le premier gravé en 7nm sur Android, et celui-ci s’annonce des plus rapides, notamment pour les jeux vidéo. Le téléphone intègre également un généreux 6 Go de mémoire vive, 128 Go d’espace, une fente pour une carte nanoSD (un nouveau format plus petit que les cartes microSD) et une immense pile de 4200 mAh.

Notons que la recharge du téléphone sera rapide, puisqu’il est accompagné d’un chargeur à 40 watts (un sommet dans l’industrie), qui devrait lui permettre d’atteindre 70% de sa charge en 30 minutes. La recharge sans fil est aussi plus rapide que la normale, à 15 watts.

Notons que l’appareil est aussi le premier à offrir la recharge sans fil inversée. Vous pouvez donc l’utiliser pour charger un second téléphone et potentiellement une montre intelligente compatible avec le standard Qi.

Un superbe appareil photo

La grande vedette du Huawei Mate 20 Pro est son appareil photo à trois modules, réalisé en collaboration avec Leica. Le téléphone est doté d’un grand capteur de 40 mégapixels à 1/1.7 pouces (avec objectif grand angle doté d’une ouverture f/1.8), un capteur de 16 mégapixels (objectif ultra grand angle et ouverture f/2.2) et un objectif 3X (f/2.4) avec capteur de 8 mégapixels.

L’utilisateur n’a toutefois pas besoin de connaitre chacun des détails de l’appareil lorsqu’il prend une photo, puisque c’est le logiciel qui choisit le capteur à utiliser (ou la combinaison de capteurs) en fonction des besoins. Comme avec le P20, un mode professionnel permettra aussi aux amateurs de photographie d’ajuster eux-mêmes les différentes paramètres de l’appareil.

Il reste maintenant à confirmer si les ajustements logiciels de Huawei seront à la hauteur des composantes matérielles de son téléphone. Mes premiers essais tendent à dire que oui, tant de près en mode macro que de loin, mais les conditions dans lesquelles je l’ai essayé étaient optimales. Le P20 Pro avait aussi tendance à exagérer les couleurs, il sera intéressant de voir si le problème a été corrigé cette fois-ci.

Parmi les autres fonctionnalités de l’appareil photo, notons que des outils d’intelligence artificielle peuvent être utilisés pour reconnaître des aliments et estimer leur nombre de calories selon leur taille. La technologie fonctionnait bien avec une pomme dans la zone d’essai mise en place par Huawei, mais encore une fois, il faudra l’essayer dans la vie de tous les jours pour s’en faire une meilleure idée.

Notons que l’appareil frontal est pour sa part accompagné d’un capteur de profondeur 3D, comme avec les iPhone X et Xs d’Apple. En plus de déverrouiller son téléphone avec son visage, ceux-ci peuvent être utilisés pour numériser des objets et ensuite les animer et les afficher en réalité augmentée.

Lancement à déterminer
Le Huawei Mate 20 Pro est offert cette semaine en Europe, à partir de 899 euros, soit l’équivalent du prix du Google Pixel 3 XL. L’appareil devrait arriver au Canada prochainement, mais aucune date de lancement n’a été confirmée. Notons que les variantes Mate 20 et Mate 20X ne seront toutefois pas mises en marché ici.

Il sera intéressant de voir la réaction du public, surtout en comparaison avec le Pixel 3. D’un côté, le téléphone de Huawei offre ce qui s’annonce être le meilleur matériel sur le marché, et de l’autre, le téléphone de Google est poussé par un logiciel exceptionnel. Il ne reste qu’à voir ce que les amateurs vont privilégier.

Aussi dans Vie numérique :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!