Maxime Johnson L’appareil photo est l’une des forces des téléphones Pixel 3 et Pixel 3 XL (ci-haut), qui seront lancés jeudi chez la plupart des opérateurs.

Avec le Pixel 3, Google démontre que le logiciel d’un téléphone intelligent est souvent plus important que ses composantes elles-mêmes.

Google lance demain les nouveaux téléphones Android haut de gamme Pixel 3 et Pixel 3 XL. Au cours d’un automne chargé en nouveautés techno, les appareils se démarquent de plusieurs façons et devraient séduire les technophiles mordus d’Android.

Visuellement, ceux qui sont familiers avec la marque se sentiront en terrain connu. Les nouveaux appareils ont, par exemple, la même forme que leurs prédécesseurs, et le design arrière en deux tons est de retour pour une troisième année consécutive. Ce qui ne veut pas dire que rien n’a changé. Google a par exemple remplacé sa finition métallique par une finition en verre, plus agréable entre les mains et compatible avec la recharge sans fil, mais aussi plus sensible aux égratignures (conseil d’ami: achetez un étui dès que possible).

Même si les Pixel 3 ont les mêmes dimensions que les Pixel 2, leur écran est plus grand, en raison du cadre aminci. Ces écrans OLED sont aussi d’une meilleure qualité que l’année dernière. Leur résolution est excellente, et leurs couleurs sont justes.

Sans grande surprise, les téléphones résistent à l’eau, leur pile est suffisante pour une journée chargée et ils sont dotés d’un port USB-C, mais pas de prise audio 3,5 mm. À l’intérieur, le processeur Snapdragon 845 est parmi les plus puissants sur le marché et devrait permettre de faire fonctionner les applications les plus lourdes pendant encore plusieurs années.

Un appareil photo plein de potentiel
L’appareil photo du Pixel 2 était l’un des plus appréciés de la presse spécialisée l’année dernière, et le Pixel 3 touche encore une fois la cible. Mais même si celui-ci permet souvent de réussir des clichés supérieurs à ceux des autres téléphones, force est de reconnaître que quelques choix de Google embêtent aussi à l’occasion.

Le Pixel 3 est par exemple capable de prendre des photos superbes quand la pénombre tombe. Dans une pièce peu éclairée, et avec un sujet fixe, les portraits sont généralement meilleurs que ceux de l’iPhone XS, notamment. La différence est évidente, autant à l’oeil nu qu’en agrandissant les clichés.

L’envers de la médaille est, toutefois, que ces photos sont aussi parfois floues, surtout si vous tentez de photographier un sujet en mouvement, comme un enfant. Et malheureusement, Google ne permet pas de modifier manuellement les paramètres qui permettraient de corriger la situation. La prise de photo est aussi assez lente, surtout en comparaison de l’iPhone XS.

Google a aussi encore une fois décidé de n’offrir qu’un appareil photo arrière avec son téléphone plutôt que deux (ou même trois) comme le font la plupart des autres fabricants. C’est dommage, car ces seconds capteurs permettent d’être plus créatif et offrent des avantages certains dans plusieurs conditions. L’entreprise a pourtant compris leur intérêt, puisque le Pixel 3 est doté d’un second appareil photo à l’avant pour réussir ses égoportraits de groupe.

Android, version Google
Si les Pixel 3 tombent un peu à plat d’un point de vue matériel, leur logiciel mis à jour par Google les élève à un rang supérieur.

Non seulement le système d’exploitation s’affiche tel qu’il a été conçu par l’entreprise, mais il sera aussi mis à jour plus rapidement et pendant plus longtemps qu’avec les autres fabricants Android.

Plusieurs caractéristiques logicielles sont aussi propres aux Pixel, comme leur appareil photo, dont la force ne réside pas dans les composantes elles-mêmes (comme le capteur ou l’objectif), mais dans les techniques d’intelligence artificielle utilisées pour optimiser les clichés.

Ce ne sont pas les bons
téléphones haut de gamme qui manquent. Les Huawei Mate 20 Pro, iPhone XS et Samsung Galaxy Note 9, pour ne nommer que ceux-là, ont aussi beaucoup à offrir à ceux qui recherchent un appareil complet. Mais même dans un marché chargé, les Pixel 3 (999$ sans entente) et Pixel 3 XL (1129$ sans entente) parviennent à se démarquer. Pour les amateurs d’Android, ce sont les modèles à battre en ce moment.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!