Après avoir dévoilé deux concepts de vélos électriques plus tôt cette année, Ford récidive cette semaine à l’occasion de sa conférence Further with Ford, avec son nouveau MoDe:Flex, un vélo pliable conçu pour les cyclistes amateurs.

Le MoDe:Flex est un vélo électrique doté de plusieurs fonctions avancées inspirées des voitures, comme un détecteur d’objets dans son angle mort qui fait vibrer le volant avant une collision.

Parmi ses autres caractéristiques intéressantes, notons son application mobile, qui contrôle tous les éléments du vélo comme les lumières, et un système de navigation où le volant vibre lorsqu’il faut tourner à gauche ou à droite, ce qui permet de garder les yeux sur la route.

Le système électrique du vélo peut être utilisé 100% du temps, ou encore seulement pour s’aider en montant une côte ou pour atteindre une vitesse de croisière plus rapide. Un mode « sans sueur » permet finalement aussi d’activer le système uniquement lorsqu’on atteint une certaine fréquence cardiaque.

Côté design, notons que l’appareil propose une allure très industrielle, avec notamment des roues qui s’inspirent des roues de voiture. Le vélo peut être séparé en deux parties distinctes pour le ranger dans son coffre, et il est possible d’enlever la pile, pour la charger dans sa maison, par exemple.

Mais pourquoi un vélo par Ford? Les transports changent, et le projet est une expérience pour le constructeur américain pour explorer comment celui-ci pourrait s’adapter. Le projet est toutefois encore à l’état de prototype, et sa sortie un jour pour le grand public n’est même pas garantie.

Voici le MoDe:Flex d’un peu plus près.

Aussi dans Vie numérique :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!