Après avoir séduit les amateurs d’Android avec ses OnePlus One et OnePlus 2, deux appareils dotés de caractéristiques haut de gamme mais d’un prix d’achat plus abordable que la moyenne, le jeune fabricant chinois OnePlus vise maintenant le marché d’entrée de gamme avec son OnePlus X. À l’heure des téléphones à 1000$, est-ce qu’un modèle de 329$ pourrait s’avérer convenable?

Un design au-delà des attentes
La plus grande force du OnePlus X considérant son prix est probablement son design. L’appareil est relativement petit par rapport aux phablettes qui inondent le marché, sensiblement comme l’iPhone 6S, mais son écran 1080p de 5 pouces est tout de même suffisant. Le OnePlus X est aussi mince et d’un bon format, facile à transporter et agréable entre les mains.

C’est surtout sa finition qui se démarque. Alors que ses concurrents directs sont généralement dotés de coques de plastique, le OnePlus X est en métal et en verre. Le design est simple, pas toujours parfait (je cherche constamment où sont les boutons capacitifs qui bénéficieraient d’un rétroéclairage), mais la construction semble d’une bonne qualité.

Seul petit défaut, celui-ci est particulièrement glissant, et risque souvent de tomber d’une table sans raison apparente, surtout s’il est branché et que le fil tire un peu sur l’appareil.

Des caractéristiques très correctes
Oneplus X back 600

En plus d’un design plus haut de gamme que ce que son prix laisse entrevoir, le OnePlus X est dans l’ensemble doté de bonnes composantes.

Son processeur Snapdragon 801 et ses 3 Go de mémoire vive ne lui permettront pas de rivaliser avec le nouveau Samsung Galaxy S7, mais vous ne serez pas limités non plus. Toutes les applications devraient bien fonctionner, et l’interface devrait en théorie être fluide. Je dis bien en théorie, car en pratique, il m’est arrivé à quelques reprises d’éprouver de légers ralentissements, tant dans l’interface d’Android que dans les jeux plus lourds. Rien de majeur, mais assez pour être noté.

Les jeux plus lourds pourraient être plus problématiques avec le temps, mais le public cible du OnePlus X ne devrait pas trop s’en faire.

L’appareil est livré avec 16 Go de mémoire vive, mais il est possible d’augmenter la capacité avec une carte microSD. Sa pile de 2525 mAh est d’une taille assez petite, mais quand même suffisante pour une utilisation d’une journée qui n’est pas trop remplie. Pour les longues journées, traîner un chargeur ou une pile externe pourrait toutefois s’avérer nécessaire. Pour les curieux, le téléphone obtient un pointage de 5h06 au benchmark pour la pile PCMark pour Android.

Parmi les caractéristiques plus rares, le téléphone peut notamment être utilisé avec deux cartes SIM, une fonctionnalité utile dans certains pays, mais plus ou moins intéressante au Canada (sauf pour les grands voyageurs). Parmi les caractéristiques manquantes, notons l’absence d’un lecteur d’empreintes digitales (ce qui était à prévoir). Sa connectivité Wi-Fi est aussi limitée à la bande 2,4 Ghz, ce qui pourrait être problématique sur les réseaux surchargés.

Côté logiciel, le OnePlus X est doté d’Android 6.0 avec une interface personnalisée de OnePlus. Celle-ci est dans son ensemble réussie, et améliore Android, surtout pour ceux qui souhaitent personnaliser leur expérience le plus possible.

Le Oneplus X est finalement muni d’un appareil photo arrière de 13 mégapixels avec une ouverture F2.2. Celui-ci est correct, sans plus, surtout à la clarté. Ses couleurs sont justes, mais les détails de l’image se perdent à la pénombre. La qualité est probablement meilleure que ce que le prix de l’appareil laisse présager, et me rappelle dans l’ensemble celle des appareils haut de gamme il y a quelques années. Elle ne rivalise toutefois pas avec celle des téléphones actuels plus évolués, et même de milieu de gamme.

Bandes LTE limitées : est-ce un problème?
bandes

Un défaut plus rare du OnePlus X concerne ses bandes LTE limitées.

L’appareil est en effet compatible avec les bandes LTE 1/2/4/5/7/8 seulement. Sans entrer dans les détails techniques, un réseau cellulaire utilise certaines fréquences de spectre prédéfinies, et un téléphone doit être compatible avec ces dernières pour pouvoir en profiter.

Le OnePlus X est compatible avec la plupart des bandes utilisées au Québec, mais pas toutes. Il manque tout particulièrement les bandes de spectre 700 Mhz, qui sont également utiles pour ceux qui se déplacent aux États-Unis.

À quel point est-ce un problème? C’est difficile à évaluer, puisque les opérateurs ne publient pas la carte détaillée de leur réseau en fonction de la bande de spectre utilisée. À titre indicatif, j’ai toutefois effectué une cinquantaine d’essais entre Montréal et St-Come dans Lanaudière sur les réseaux de Bell et Telus, sans jamais avoir de problème.

À une seule reprise le OnePlus X s’est connecté en 3G alors qu’un Nexus 6P était en LTE sur le même réseau. Quelques mètres plus loin, la situation était revenue à la normale. Il n’a pas été possible non plus de tirer des conclusions de la vingtaine de tests de vitesse effectués pendant le trajet.

Peut-être que les bandes 700 MHz sont plus utilisées ailleurs au Québec par contre. Ou peut-être que leur déploiement ne fait que commencer. La situation pourrait aussi être plus problématique sur les réseaux de Rogers, Vidéotron et de Fido. Il faudra effectuer plus de tests pour en avoir le cœur net.

Personnellement, je ne m’en ferais pas trop, du moins à condition de rester dans une ville ou d’être un abonné des réseaux de Bell, Koodo, Telus et Virgin Mobile. Pour les autres, c’est un pensez-y bien. Votre téléphone en sera pas inutilisable, mais sa connexion Internet pourrait parfois être plus lente, à certains endroits précis.

Comment l’acheter?
oneplus x back 600 biais

Si la problématique de la connectivité LTE ne vous a pas découragé, le OnePlus X représente dans son ensemble un téléphone très correct, qui pourrait être à considérer pour quelqu’un qui recherche un téléphone sans entente, abordable et quand même convenable.

Le OnePlus X n’est pas offert chez les opérateurs, mais en ligne seulement, pour 329$, sans frais de livraison.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!