Un téléphone puissant, mais ultra-mince, auquel il est possible d’ajouter des modules externes pour lui ajouter des fonctionnalités, comme un projecteur, un haut-parleur ou une plus grande pile. Voilà le Moto Z et les modules Moto Mods, dévoilés aujourd’hui à la conférence Lenovo Tech World. Voici mes remises impressions.

5,2mm d’épaisseur, pour faire de la place aux modules

mince

La première chose qui frappe avec le Moto Z est sa finesse, à 5,2 mm seulement. Il s’agit, selon Lenovo, du téléphone haut de gamme le plus fin sur le marché en ce moment, le tout malgré de bonnes caractéristiques, comme un processeur Snapdragon 820, 4 Go de mémoire vive et un écran Quad HD de 5,5 pouces.

Seule concession, la pile du téléphone est plus petite que la moyenne cette année pour un appareil du genre, à 2600 mAh seulement. Lenovo promet malgré tout une autonomie suffisante pour toute la journée, mais il faudra évidemment attendre son lancement pour s’en faire une idée.

Le Moto Z n’est toutefois pas mince pour le seul plaisir d’être mince.

L’appareil est en effet doté d’un grand connecteur à l’arrière, qui permet d’accrocher un module sur la surface arrière du téléphone pour y ajouter des fonctionnalités. Le tout est généralement assez épais, mais moins que ce qu’il aurait pu être.

Pour le reste, notons que le téléphone est doté de 32 Go d’espace, d’une fente pour carte microSD et de la recharge rapide. Sa caméra arrière de 13 mégapixels avec une ouverture F1.8 et stabilisation optique s’annonce aussi plutôt prometteuse.

Un mécanisme efficace
back

Ajouter un module au Moto Z est particulièrement facile, puisque le tout fonctionne avec un système magnétique. Il suffit donc d’aligner le module au téléphone pour que les deux s’assemblent.

Le module commence alors à fonctionner rapidement, et il n’est pas nécessaire de redémarrer son téléphone, comme avec les modules de LG, par exemple.

Même si le tout ne tient qu’avec un aimant, le mécanisme est quand même solide, et ne devrait pas se défaire de lui-même.

Quelques de choix de modules
jbl

Motorola et certains partenaires ont dévoilé quelques modules aujourd’hui, à la conférence Lenovo Tech World.

Du lot, on note un projecteur DLB de type Pico projecteur, doté d’une résolution 480p, un haut-parleur JBL, plusieurs modules esthétiques, pour ajouter une finition en bois ou en cuir à son téléphone, par exemple, et des piles.

Bien honnêtement, outre le module JBL qui offre un son correct de de bonnes basses, aucun ne m’a particulièrement impressionné. Heureusement, Motorola a ouvert sa plateforme Moto Mods aux développeurs, qui pourraient offrir quelques nouveautés ingénieuses avec le temps.

Comme avec les autres téléphones du genre, le plus grand défi pour Motorola sera toutefois d’assurer la pérennité de ses modules, surtout les plus dispendieux. Espérons donc que les modules seront compatibles avec les téléphones de prochaine génération.

Le Moto Z sera lancé cet été aux États-Unis, et en septembre au Canada. La liste exacte des modules qui seront offerts au pays sera dévoilée au cours des prochains mois. Notons que le Moto Z Force, une version plus épaisse du Moto Z, dotée d’une plus grande pile et d’un écran incassable, ne sera pas lancé au Canada.

Voici ma présentation vidéo du Moto Z:

Aussi dans Techno :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!