logo_guide-auto Si GMC est reconnu pour ses camionnettes Sierra, la marque offre aussi une gamme complète de VUS adaptés aux besoins d’un large éventail d’acheteurs: du Terrain au Yukon, en passant par le Colorado, il y en a pour tous les goûts.

Pour ceux qui désirent transporter sept passagers ou beaucoup de bagages sans devoir s’encombrer d’un gros Yukon, il y a l’Acadia.

L’Acadia 2017 a été raccourci de 18 cm, et son empattement a diminué de 16,2 cm. Malgré cela, une nouvelle configuration intérieure fait en sorte que l’espace pour les passagers n’a pas été sensiblement réduit et qu’il est encore possible d’asseoir sept adultes dans le VUS. De plus, les larges vitres arrière aident à se sentir moins confinés, contrairement à l’impression qu’on a à l’arrière de beaucoup de modèles concurrents…

L’habitacle du GMC Acadia 2017 a été conçu avec une idée de luxe en tête: on le voit aux moulures de faux bois (de bonne qualité, il faut le reconnaître) ainsi qu’au design de la planche de bord. Malheureusement, certains plastiques sont durs et plient facilement sous la main. Ce serait acceptable dans la version de base, mais quand on prend place dans un Denali de plus de 50 000 $, on s’attend à mieux.

Pour propulser l’Acadia 2017, il y a deux possibilités : les versions de base ont droit à un quatre cylindres de 2,5 litres et 193 chevaux, tandis que les modèles plus équipés héritent d’un V6 de 3,6 litres et 310 chevaux. Peu importe le moteur sous le capot, la seule boîte de vitesses offerte est une automatique à six rapports. Si l’ancien Acadia tirait jusqu’à 2268 kilos, le nouveau modèle ne pourra en remorquer que 1814.

Par contre, vous y gagnerez à la pompe! La version quatre cylindres à traction affiche une consommation combinée de 10,2 litres aux 100 km, et les versions à rouage intégral et moteur V6 ont une cote combinée de 11,6 litres aux 100 km.

Sur la Denali, on pouvait profiter d’une suspension ajustable automatiquement: elle se raffermissait ou se ramollissait selon l’état de la chaussée, ce qui augmentait beaucoup le confort. Le système n’est pas aussi efficace que la suspension magnétique de Cadillac, mais il nous a quand même surpris par sa vivacité, diminuant également quelque peu le tangage dans les virages.

Avec cette nouvelle mouture, il est clair que le GMC Acadia 2017 tente d’intéresser une clientèle qui, autrefois, ne l’aurait même pas regardé. Son style plus moderne lui donne des arguments face à des rivaux comme le Honda Pilot et l’Infiniti QX60, et ses dimensions extérieures plus modestes le rendront plus agile en zone urbaine.

Fiche d’appréciation

  • Consommation: 3,5/5 – Un nouveau quatre cylindres réduira la moyenne, tandis que le poids gagné aidera toutes les versions à être économiques.
  • Conduite: 2,5/5 – Personne n’achètera l’Acadia pour sa conduite enlevante.
  • Performances: 3/5 – Le V6 offre de belles accélérations, mais la capacité de remorquage est décevante, et les versions équipées du moteur à quatre cylindres ne seront pas des plus rapides.
  • Multimédia: 3,5/5 – Le système MyLink fait un travail plus qu’honnête, et l’Acadia (comme tous les produits GM) comporte une borne Wi-Fi.
  • Confort: 4/5 – En plus de pouvoir accueillir sept passagers, l’Acadia est très silencieux.
  • Note générale: 4/5 – Avec ce nouveau VUS, GMC a bien l’intention d’aller glaner des ventes du côté des Allemands et des Japonais. Réussira-t-il? L’avenir nous le dira, mais il s’agit de l’effort le plus poussé du manufacturier jusqu’à maintenant.

Aussi dans Automobile :

blog comments powered by Disqus