logo_guide-auto On peut bien parler de la Veloster, mais bon, elle n’a pas impressionné grand monde en version de base, et la version turbo, si elle fait preuve d’originalité, ne rivalise pas en comportement avec les autres voitures de ce 
segment.

Segment qui était, jusqu’à tout récemment, en manque de nouveaux visages. Voilà que Nissan arrive avec une version turbo de sa Sentra, et Hyundai, avec une Elantra! Baptisée «Sport», elle se veut une rivale de la Jetta GLI. Pure folie que d’aller ainsi contre une des compactes sportives les plus aimées de l’industrie?

On serait porté à le croire, si ce n’est que le produit final est non seulement réussi, mais aussi intéressant au point de nous faire considérer sérieusement son achat, advenant qu’on soit à la recherche de ce nouveau véhicule.

La superstructure 
à sa juste valeur
En lançant sa nouvelle Elantra, Hyundai a vanté les mérites du châssis de l’auto. Il est vrai que l’Elantra 2017 rivalise en qualité avec les meilleures, mais côté dynamisme, il n’y a pas de quoi se jeter devant un train, comme on dit.

Or, remplacez la barre de torsion arrière par une suspension indépendante, mettez de nouveaux amortisseurs sportifs à la bagnole et greffez-lui une direction plus sportive, et vous aurez affaire à une sérieuse petite voiture!

Et c’est ce qui est bien avec l’Elantra Sport. Manifestement, on a devant nous une voiture sportive, mais qui sait également faire dans le confort, exactement comme, vous l’aurez deviné, une Jetta GLI.

Performances mécaniques convaincantes
Mais le secret de la Jetta GLI ne se trouve-t-il pas au chapitre de sa mécanique? Sans un bon moteur, on ne parlerait même pas de l’Elantra turbo. Or, voilà que le moteur de ladite voiture est impeccable. Il s’agit du quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre qu’on trouve dans plusieurs Kia et Hyundai, avec 201 chevaux et un couple de 195 livres-pied. Avec la boîte automatique à double embrayage ou avec une boîte manuelle à six 
rapports, il y en a pour tous les goûts.

Toutefois, le plus important demeure le comportement de la boîte manuelle, puisque ce segment s’adresse généralement à des puristes. Cette boîte, donc, n’a rien à voir avec l’horreur sans nom qu’on trouvait dans la Veloster. Ici, elle est plus facile à maîtriser et effectue les changements en douceur. Eh oui, comme dans une Jetta GLI!

Avec beaucoup d’espace, un système multimédia fonctionnel et simple, et surtout, beaucoup d’options pour pas cher, l’Elantra turbo mérite au moins d’être essayée si vous pensez à cette catégorie de véhicule pour votre prochain achat! À partir de 24 999$, elle vaut le coup.

Fiche d’appréciation

  • Consommation: 4/5
  • Confort: 4/5
  • Performances: 4/5
  • Système
 multimédia: 4,5/5
  • Agrément
de conduite: 4,5/5
  • Appréciation
générale: 4,5/5

Aussi dans Automobile :

blog comments powered by Disqus