logo_guide-auto Vous connaissez certainement le Ford F-150 Raptor, une camionnette qui n’a pas sa pareille dans le sable et en hors route.

On pourrait croire que chez Ram, c’est le 1500 Rebel qui est le mieux outillé pour jouer hors des sentiers battus, mais en fait, c’est le Ram 2500 Power Wagon qui profite du meilleur de la marque en cette matière.

Côté style, il reprend les éléments de son petit frère le Rebel, notamment la grille avant au milieu de laquelle trône le large logo Ram. Toutefois, plusieurs composantes uniques font qu’on le distingue rapidement, comme les prises d’air sur le capot, le treuil monté au pare-chocs avant et un ensemble de décalques. Ses roues de 17 po chaussent d’immenses pneus de 33 po, élevant davantage son dégagement au sol, mais l’absence de marchepied nous force littéralement à escalader le véhicule pour monter à bord. Mesdames, oubliez les jupes!

L’habitacle, lui, est très similaire à celui des autres modèles, à part une thématique foncée et les emblèmes Power Wagon qu’on retrouve sur les côtés des sièges. Il est possible de le rendre un peu plus cossu avec un ensemble de cuir et de luxe, ce qui ajoute 
4 995 $ à la facture initiale de 58 945$.

Le Power Wagon est équipé du moteur V8 HEMI de 
6,4 litres qui développe 
410 chevaux et un couple de 429 lb-pi, jumelé à une boîte automatique à six rapports. Les accélérations sont franches, et on aime bien la sonorité profonde du V8. 
Toutefois, même si on a 
retravaillé la suspension arrière pour rendre la conduite un peu plus civilisée, le 
Power Wagon demeure un véhicule particulier. Il faudrait être masochiste pour l’acheter simplement pour se rendre quotidiennement au travail.

La suspension absorbe bien toutes les bosses lorsqu’on circule à plus grande vitesse dans les sentiers. En montée, la traction est optimale, alors qu’ en descente , un système de contrôle facilite les manœuvres dans les pentes les plus abruptes. Pour les endroits extrêmes, le boîtier de transfert permet de passer en gamme basse, et c’est à ce moment qu’on peut déconnecter la barre antiroulis et verrouiller les différentiels via deux commandes placées sur le tableau de bord. Le Power Wagon devient alors un véritable tank, capable de gravir les murs de pierre comme peu d’autres véhicules pourraient le faire, ce qui est plus qu’étonnant pour une camionnette pleine grandeur.

Si le Ford F-150 Raptor est principalement destiné à circuler à grande vitesse dans les sentiers, le Ram 2500 Power Wagon, de son côté, se révèle être beaucoup plus une bête d’escalade, plus à l’aise dans les endroits extrêmes. On croirait conduire une camionnette croisée avec un Jeep. Aucune camionnette vendue de série ne peut se vanter de telles compétences en hors route.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!