collaboration spéciale Sur la route, la Sonata Ultimate s’est avérée une compagne agréable.

Auto GoLa Hyundai Sonata a été revue pour 2015. Son style, moins agressif et plus passe-partout que celui de la génération précédente, n’en est pas moins charmeur.

Ce n’est cependant pas que pour le look que l’on choisit la Sonata, dont les qualités comme berline intermédiaire sont mal connues.

Réglons tout de suite la question du design: inspiré de l’approche de Sculpture Fluidique 2.0 (une notion un peu abstraite, mais qui donne de bons résultats, comme le prouve aussi la nouvelle Hyundai Genesis), le look est racé. On aurait aimé une ligne de toit plus agressive et des blocs optiques plus distinctifs, mais la Sonata a tout de même un certain charme.

Disons le charme de votre voisine: une femme mignonne, gentille et agréable, mais qui ne vous fera pas tourner la tête quand vous la croiserez. Une espèce de beauté tranquille qui se mélange au paysage sans jamais détonner. Heureusement, dans le cas de la Sonata, une calandre hexagonale vient lui donner une plus forte présence physique.

L’habitacle, avec son ergonomie réussie, est cependant plus expressif. Même si l’urticaire me démange sérieusement en voyant la série de boutons qui se cache dans la console centrale et sur le volant, il faut bien avouer que les commandes deviennent rapidement instinctives. On s’y retrouve aisément, et on apprécie assez rapidement le petit bouton permettant d’activer le très efficace siège chauffant avant. Agréable sur la sellerie de cuir de série de la version Ultimate, surtout quand le mercure frôle les -26°C au petit matin.

Un bon mot aussi pour les places arrière. Mon grand fiston bougonneux, un trait de caractère qui ne semble pas s’atténuer avec le temps, a trouvé son compte sur la banquette, malgré ses très longues jambes et son gabarit de joueur de football. Il a aussi apprécié la connexion Bluetooth, qui lui a permis de me «ravir» de ses choix musicaux! D’autant plus, d’ailleurs, que l’habitacle de la Sonata est plutôt bien insonorisé, et la qualité du système sonore, dans la très bonne moyenne.

Sur la route, la Sonata Ultimate s’est aussi avérée une compagne agréable. Même si la direction ne transmet pas avec beaucoup d’insistance les hasards de la route, on ressent aisément la puissance du moteur turbo de 2,0 litres et de ses 245 chevaux, dont la consommation est cependant un peu excessive. Il m’a fallu faire plus de pleins avec la Sonata que je n’en ai faits la semaine précédente avec sa grande sœur Genesis, pour parcourir sensiblement le même trajet!

Ceux qui hésitent en raison de la puissance pourront se tourner vers la version 4 cylindres de 2,4 litres, plus économe et bien assez puissante pour ce genre de voiture.

Charmante, confortable et de conduite agréable, la Hyundai Sonata ne pêche finalement que par une certaine timidité de style. Car pour le reste, notamment pour le prix (la version testée valait 34 799$, mais avait toutes les options disponibles), la Sonata est un choix plus que simplement logique.

***
Forces

  • Moteur turbo de 2,0 L agréable
  • Accessoires abondants
  • Espace à l’arrière

Faiblesses

  • Style moins réussi
  • Consommation
  • Direction peu communicative

Fiche technique

  • Prix : 34 799 $
  • Type de carrosserie : berline
  • Passagers : 5
  • Portes : 4
  • Capacité de chargement (L) : 462
  • Poids (kg) : 1 590
  • Puissance : 245 ch.
  • Couple : 260 lb-pi
  • Cylindrée : 2,0 L I4
  • Transmission : automatique à 6 rapports
  • Suspension : indépendante
  • Roue : 18 po
  • Consommation Ville (L/100 km) : 10,4
  • Consommation Autoroute (L/100 km) : 7,4
  • Capacité du réservoir de carburant : 70 L

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!