collaboration spéciale Une des chaînes d’assemblage

logo_guide-autoRécemment, le constructeur californien Tesla a ouvert sa première usine en sol européen. La ville de Tilburg, aux Pays-Bas, a en effet vu la création d’une chaîne d’assemblage où seront montés des Model S ainsi que le VUS Model X à son lancement. Dès le départ, on produira 450 véhicules par semaine, et, si on en croit Elon Musk, il y a de la place pour beaucoup d’expansions dans les prochaines années si la demande le justifie – possiblement jusqu’à 1000. De plus, il semblerait que d’autres emplacements soient considérés pour des manufactures en Europe. Pour tester ses véhicules, l’usine est équipée d’une piste d’essai intérieure de 750m.

Comme M. Musk était de passage en Europe, il en a profité pour rencontrer le ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie. Durant cette entrevue, il a mentionné que son entreprise était actuellement en pourparlers avec quelques-uns de ses compétiteurs au sujet du possible partage de son réseau de recharge rapide Supercharger.

Pour l’instant, seules les voitures Tesla peuvent se brancher aux bornes de ce réseau; en effet, Tesla utilise des fiches électriques uniques pour se brancher sur le réseau haute puissance.

Selon le président de Tesla, il suffirait que ceux qui désirent employer les Supercharger acceptent de payer des frais proportionnels à leur utilisation.

Aussi dans Automobile :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!