collaboration spéciale La Soul EV 2016 de Kia

logo_guide-autoJe dois avouer que mes expériences de conduite de voitures électriques ne m’ont pas toujours convaincu, même si des progrès spectaculaires ont récemment été accomplis à tous les chapitres. En particulier, une expérience hivernale avec une voiture électrique n’avait pas été tellement concluante.

Cependant, le récent essai de la Kia Soul EV m’a enthousiasmé. Cette voiture est déjà impressionnante avec son moteur thermique et elle est carrément étonnante du galon lorsqu’elle est propulsée par un moteur électrique. Mais avant de parler de la conduite proprement dite, je dois souligner que le processus de recharge est aisé grâce à un câble de branchement suffisamment long pour être utilisé dans la plupart des résidences équipées d’une prise de courant extérieure. De plus, la prise est à l’avant, ce qui donne un peu plus de jeu au câble de branchement. Par ailleurs, trois témoins lumineux montés sur le dessus du tableau de bord indiquent de façon simple l’état de charge du véhicule. Quand les trois témoins sont allumés et ne clignotent plus, la batterie est pleinement chargée.

Parlant de charge, le constructeur fait état de 150km d’autonomie. Dans le cadre de ma semaine d’essai, je n’ai pas atteint ce chiffre, mais on peut dire que 142km, ça s’en rapproche! Et ce que j’ai trouvé rassurant, c’est que l’autonomie de la batterie diminue moins rapidement que la distance parcourue. Par exemple, lorsque je roulais sur une distance de 50km, la perte d’autonomie de la batterie n’était que de 40km. C’est mieux que pour d’autres véhicules qui roulent 35km, mais dont la batterie affiche une perte de 50km.

Agréable à conduire
Soulignons au passage qu’il est possible de commander la Soul avec le moteur thermique de 1,6 litre produisant 130 chevaux ou avec le 2,0 litres de 164 chevaux. D’ailleurs, la quasi-totalité des ventes de ce modèle se font avec un moteur à essence, la version EV étant offerte au compte-gouttes. Quant à cette dernière, elle roule dans un silence presque total tandis que les reprises et les accélérations, à défaut d’être époustouflantes, permettent de suivre le flot de la circulation sans problème. En plus, la planche de bord est d’un design très moderne et d’une belle ergonomie, même si certains la trouvent trop dépouillée. La position de conduite est bonne, et la tenue de route de cette petite voiture électrique est correcte. Soulignons en revanche une certaine sensibilité au vent latéral et une direction qui pourrait être plus précise.

Somme toute, c’est un bilan positif que nous pouvons dresser à la suite de notre essai, même si une plus grande autonomie de la batterie aurait été appréciée. Mais, pour l’instant, cette remarque vaut pour tous les véhicules électriques. Par contre, la Soul EV est plus pratique et agréable à conduire que plusieurs de ses concurrentes.

Fiche d’appréciation

  • Consommation : 5/5 Les voitures électriques sont merveilleuses à ce chapitre.
  • Conduite : 4/5 Elle surprend par sa polyvalence et la nervosité de son moteur électrique.
  • Performances : 4/5 Tout au plus dans la bonne moyenne, mais de bonnes reprises.
  • Multimédia : 3,5/5 Correct, sans plus.
  • Confort : 4,5/5 La suspension est moins sèche que celle d’autres modèles.
  • Note générale : 4,5/5 Elle m’a réconcilié avec les électriques.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!