Collaboration spéciale La Honda Civic Coupé 2016 sera diablement populaire : elle est amusante à conduire, moderne, jolie et jouit d’une réputation de fiabilité à toute épreuve.

logo_guide-autoLa neuvième génération de la Honda Civic n’avait pas été très bien accueillie par les critiques. Elle s’était très bien vendue, mais c’était surtout en raison de sa réputation d’être joufflue, et n’avait pas reçu beaucoup d’améliorations par rapport à sa devancière.

Honda s’était contentée de s’asseoir sur ses lauriers, tandis que la concurrence se rapprochait rapidement.

La toute nouvelle Civic a cependant repris sa place au sommet du segment. Maintenant, quelque temps après la berline, c’est au tour du coupé de voir le jour. Par la suite, une version à hayon se joindra à la gamme.

À couper le souffle
C’est au chapitre du style que le coupé se démarque de la berline. Pour lui créer une allure différente, pas moins de cinq studios de design ont travaillé de concert : sous la supervision de Guy Melville-Brown et de son équipe californienne, la Civic a pris forme.

Sa partie arrière retroussée distingue la Civic des autres voitures sur la route, tandis que ses feux arrière à DEL couvrent toute la largeur du coffre, qui intègre aussi un béquet arrière. Le pilier A est aminci et son angle plus aigu affine le profil du véhicule. Finalement, des roues de 17 po (16 sur la version de base) complètent le style dynamique.

Nouveautés sous le capot
Sur le plan mécanique, la Civic Coupé est pratiquement identique à la berline : elle est construite sur la même plateforme, utilise les mêmes éléments de suspension – avec quelques petites différences d’ajustements dans les réglages des amortisseurs et des barres antiroulis – et les mêmes motorisations.

Dans la version LX de base, c’est un quatre cylindres de 2,0 litres qui réside sous le capot. Ses 158 chevaux sont envoyés aux roues avant via une boîte manuelle à six rapports ou une automatique CVT.

Dans les deux autres variantes (EX-T et Touring), Honda installe son premier moteur turbocompressé en Amérique du Nord, un 1,5 litre de 174 chevaux et 162 lb-pi de couple. Pour elles, pas de manuelle, seulement la CVT… pour l’instant. En effet, la marque offrira une boîte manuelle avec le moteur turbo dès l’an prochain. En attendant, la Civic Coupé turbocompressée se paye des palettes au volant permettant de «sélectionner un rapport» (c’est en fait l’ordinateur qui simule un ratio), une exclusivité pour le marché canadien.

Promise à un bel avenir
La nouvelle Honda Civic Coupé 2016 sera diablement populaire: elle est amusante à conduire, moderne, jolie et jouit d’une réputation de fiabilité à toute épreuve (profitant de la valeur de revente qui va avec!). Elle a bel et bien ramené le plaisir de conduire chez Honda, et il me tarde de voir ce que les prochaines années réservent à cette chouette compacte.

Fiche d’appréciation

  • Consommation : 4/5 – Il n’a pas été possible de la calculer pendant l’essai, mais Honda annonce une moyenne de 6,7 l/100 km.
  • Esthétique : 4/5 – La version de base du coupé est déjà séduisante; il me tarde de voir la Si et la Type R!
  • Performances : 3,5/5 – Le moteur de base est plus qu’adéquat, et le 1,5 litre turbocompressé est suffisamment puissant pour surprendre plus d’une compacte sportive.
  • Valeur subjective : 4/5 – La Civic est depuis longtemps une valeur sûre, et la version coupé ajoute une couche de personnalité.
  • Confort : 3,5/5 – Les bancs sont bien rembourrés, mais des bruits de roulement se font entendre dans l’habitacle sur l’autoroute.
  • Note générale : 3,5/5 – Un style qui fait des ravages, un moteur puissant et frugal, une bonne valeur de revente… Cette Civic se range fièrement parmi les excellents produits Honda.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!