Getty Images/iStockphoto Les réseaux sociaux (Pinterest et Instagram particulièrement) débordent d’idées pour créer, par exemple, des bols de smoothie équilibrés et appétissants.

Une tendance santé a émergé sur Instagram il y a quelque temps déjà et continue de prendre de l’ampleur: de beaux aliments alléchants servis dans un bol. Mais pourquoi donc ces bols de poké, bols dragon et autres bols de smoothie sont-ils si populaires?

Les foodies et les entraîneurs sportifs promeuvent ces bols comme étant une nouvelle manière de manger santé. Toutefois, il peut sembler étrange qu’une tendance si forte, qui a démarré sur Instagram, dépende uniquement du choix de la vaisselle.

«Les bols sont une manière différente de manger, mais il n’y a pas de différence entre cela et un plat normal, nuance Daniella Hernandez-Abello, créatrice du blogue Gastroglam. C’est tendance avec les jeunes professionnels, qui avaient l’habitude de mal manger.»

La blogueuse Lily Kunin, qui rejoint quelque 112 000 personnes sur Instagram, abonde dans le même sens. «Les bols rendent vraiment plus appétissants les plats santé.»

On mange avec ses yeux
Charles Spence, un psychologue du goût de l’université d’Oxford, a fait une étude qui confirme que la forme de la vaisselle influence notre perception des aliments. Par exemple, quand les gens voient de la nourriture dans un bol, ils croient qu’il en contient plus que si elle était dans une assiette. Par conséquent, ils pensent qu’elle a meilleur goût. De plus, si le plat est bien présenté, les gens sont plus disposés à payer davantage pour se le procurer.

Ses résultats ont aussi été confirmés par d’autres études. L’université Cornell  avait conclu, en 2012, que si un met est servi dans un petit plat ou dans un plat convexe, il semble plus abondant qu’il ne l’est en réalité.

«Généralement, les bols sont santé parce qu’ils contiennent des grains, des légumes et des protéines, explique la nutritionniste Patricia Restrepo. C’est aussi pratique parce qu’on peut le manger partout, même sur le sofa.»

Mais attention, les bols ne sont pas toujours sains, ajoute-t-elle. «Ils peuvent entraîner de mauvaises habitudes. Parce qu’un bol est facile à manger, vous n’avez jamais besoin de vous asseoir à table.»

Quoi qu’il en soit, les spécialistes défendent cette nouvelle tendance, affirmant que les bols sont diversifiés et faciles à préparer, et contiennent des aliments de tous les groupes alimentaires.

Préparer son bol
La nutritionniste chilienne Macarena Urrutia donne quelques conseils pour composer des bols appétissants à la maison.
• Déjeuner. Vous devriez remplir 50 % du bol avec une boisson végétale non sucrée (d’amandes, de riz ou d’avoine). Vous ajoutez ensuite 25 % de céréales non sucrées riches en fibres et 20 % de fruits frais coupés. Le dernier 5 % devrait être composé de graines (tournesols, lin, chia, citrouille, etc.).
• Lunch. 50 % du bol devrait être composé de légumes sautés ou de verdure. Ajoutez 25 % de grains (riz, quinoa, millet, etc.) et 25 % de protéines. On peut aussi remplacer 5 % des protéines par des graines et des noix, qui donneront du croquant à votre bol.
• Une erreur à éviter. Manger plus que ce qu’on devrait. Vous pouvez remplir votre bol avec plusieurs types d’aliments, mais vous devrez ajuster le quantités en fonction de votre appétit.

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!