Jean-Michel Seminaro La cantine du Village au Pied-du-Courant

Cette année, le Village au Pied-du-Courant s’est doté d’une toute nouvelle cantine. Mais pas n’importe quelle cantine…

Il s’agit d’une «cuisine mobile dont la consommation énergétique est minimale» et qui a été créée par le duo derrière la firme de design Nouveau Studio. Dans une semaine, Entropie (c’est le nom de ce projet de cantine) sera officiellement lancé, bien que le snack-bar soit déjà en service depuis le début du mois.

Appelé le «Snack du Village», ce nouvel espace a été imaginé et conçu par Simon Marcotte et Madly Fuss, dans le cadre de Possibles, une série d’événements mensuels mêlant art et engagement citoyen présentés tout au long de l’année du 375e anniversaire de Montréal. Les deux designers – à qui on doit notamment la construction des kiosques des marchés solidaires Frontenac, Cadillac et Sauvé – devaient jongler avec certaines contraintes, dont celle de l’énergie, disponible en quantité limitée sur le site du Village. L’énergie se trouvait aussi à être le thème imposé par Possibles autour duquel devait tourner le projet.

Simon Marcotte et Madly Fuss / Photo: Charles-Olivier Bourques

«On ne voulait pas nécessairement aller vers une démonstration de productivisme d’énergie, précise Simon Marcotte. L’expérimentation s’est plus tournée vers une évocation poétique de l’énergie; on voulait que le bâtiment interagisse avec l’environnement.»

Quelle forme a pris cette idée? «La cantine est recouverte d’une enveloppe translucide qui laisse entrer la lumière dans la cuisine et, le soir, quand la cuisine est allumée, ça devient une espèce de lanterne qui éclaire le site du Village, explique sa collègue Madly Fuss. Par-dessus l’enveloppe se trouve une série de panneaux qui sont tendus sur des câbles et qui pivotent sur eux-mêmes avec le vent, et qui sont constamment en mouvement.»

Photo: Jean-Michel Seminaro

En plus de pouvoir déguster des petits plats végétariens – le choix du végétarisme est lui aussi lié au thème de l’énergie, puisque produire et cuisiner de la viande est très énergivore – préparés par la brigade de Valérie Samson et de Michael Lambert, les visiteurs pourront vivre une «expérience plus sensible et poétique» que s’ils commandaient à n’importe quelle autre cantine ou camion de cuisine de rue, croit la designer. L’expérience qu’on vit avec l’objet – la cantine –devient aussi importante que celle qu’on vit avec la nourriture qu’on y commande.

«Le soir, en raison de la lumière et de l’enveloppe translucide, il se crée une espèce de jeu d’ombre quand les cuisiniers circulent, qui est une espèce de mise en scène de leur travail», renchérit Madly Fuss.

Ces cuisiniers au centre de l’action doivent s’adapter à cet environnement de travail atypique, qui ne comporte qu’un petit réfrigérateur et quatre ronds au propane (pas de four), et doivent rivaliser d’inventivité afin de servir les 300 repas commandés chaque jour sur le site. Malgré les contraintes, ils sont stimulés par le défi, relate la directrice du Village, Violaine Saint-Cyr. «Préparer des repas frais et créatifs pour des centaines de personnes sur une chute à neige au bord de l’eau et sur une plage urbaine… c’est peut-être une première mondiale!» blague-t-elle.

Au Village cet été

  • Insecto: Cet été, le Village accueille une ferme de grillons urbaine, Insecto. Plutôt axée sur l’éducation, l’équipe d’entomoculteurs urbains expliquera le processus d’élevage des insectes et fera, environ deux fois par mois, déguster ces petites bêtes aux visiteurs.
  • Brunch: Le dimanche 18 juin aura lieu le premier «brunch tardif», qui se tiendra tous les mois au Village au Pied-du-Courant à partir de 15 h (d’où l’appellation late brunch!). 
  • Lancement: Le jeudi 22 juin, de 19 h à 21 h, Entropie sera officiellement lancé. Pour l’occasion, le chef invité – Frédéric Bourgault, qui a notamment travaillé à la Buvette chez Simone – préparera une bouchée spéciale: un blini fait de farine de grillons (de la ferme voisine, évidemment!).

Le Village au Pied-du-Courant se trouve au 2100, rue Notre-Dame Est

Aussi dans Bouffe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!