Getty Images/iStockphoto

Après avoir fait le plein de pommes au verger, comment les utiliser de retour à la maison? Gala, Empire, Délicieuse rouge, Lobo, Jersey Mac, Rosinette ou Passionata, ce ne sont pas les variétés qui manquent au Québec. Et comme chacune d’elles à ses particularités, Métro a demandé à Pierre Chamberland, gérant du kiosque Verger Cournoyer au marché Jean-Talon, que faire avec quelques-unes d’entre elles qui figurent parmi les plus populaires.

Paulared
«La Paulared est 
une pomme mi-sucrée, mi-acide. Elle est 
croquante et juteuse. 
C’est une très bonne pomme. Elle est intéressante pour faire des 
jus ou de la compote.»

Gala
«C’est une pomme très croquante, très sucrée, juteuse. À la cuisson, 
elle garde sa texture, ce qui est très intéressant. Ça permet de faire des tartes, des tartes tatin, 
des gâteaux qui nécessitent une certaine 
consistance.»

Cortland
«C’est une pomme qui va s’oxyder beaucoup moins rapidement. Quand on fait des salades, ça noircit moins vite. Elle est mi-sucrée, mi-acide, elle est très bonne au goût. Elle est parfaite pour les tartes; à la cuisson, elle va garder sa texture.»

McIntosh
«La McIntosh a une très 
belle acidité, une pointe sucrée. C’est vraiment une très bonne pomme. Elle est un peu passe-partout: on va faire des gelées de pomme, du jus de pomme, du ketchup. Très croquante, juteuse; c’est une très bonne pomme.»

Honeycrisp
«La Honeycrisp, c’est le délire. Ça devient un de nos plus gros vendeurs, pendant la courte période où on l’a. C’est une explosion de saveurs; c’est extrêmement juteux, très croquant, très sucré. À la cuisson, elle va garder sa texture. Si vous faites une croustade, ça va être une croustade de luxe, car la Honeyscrisp est un peu plus chère.»

Conservation

«C’est sûr que si vous les conservez au réfrigérateur, vous allez les garder plus longtemps, conseille M. Chamberland. Par contre, il y a des différences d’une pomme à une autre.»

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!