Justine Grenier Le boeuf a la part belle sur le menu de Boucher Double. Ici, le contre-filet de boeuf vieilli.

Ce n’est pas la plus récente (grosse) tempête hivernale qui nous a empêchés de traverser la rivière jusqu’au boulevard des Laurentides, à Laval. Heureusement. Ouvert depuis quelques saisons maintenant, Boucher Double se distingue de belle manière sur cette artère peu invitante, typique de la banlieue montréalaise. Et puisqu’on peut y apporter son vin, on en ressort rassasié sans que la facture soit pour autant trop salée.

Pas surprenant de constater qu’avec un tel nom, Boucher Double se spécialise dans les plats typiquement destinés aux carnivores: onglet-frites, macreuse, filet mignon et côte de bœuf vieilli à sec occupent une belle place dans un menu qui propose quand même aussi un poisson, un plat végé et des fruits de mer.

D’ailleurs, au moment de notre visite, la morue rôtie en croûte de noix a ravi plusieurs convives, même si la présentation n’était peut-être pas aussi soignée qu’on l’aurait espéré. Côté steak, les plats de viande ont fait l’unanimité, de l’onglet – tendre et juteux – au bœuf vieilli – «le meilleur que j’ai jamais mangé», a estimé un des connaisseurs qui partageaient notre repas.

Quant aux accompagnements, mention spéciale aux frites, qui étaient bien assaisonnées, charnues et croustillantes à la fois. En entrée, une salade des plus fraîches (ce jour-là: salade de papaye verte, avocat et quinoa) accompagnait particulièrement bien les plats principaux plus lourds. Voilà qui change des potages de légumes racines qu’on nous sert souvent durant l’hiver!

Si on doit mettre un bémol à cette expérience, toutefois, c’est au dessert que ça se corse avec des choix convenus qui plaisent certes aux dents sucrées, mais qui manquent peut-être un peu d’originalité. En somme, un resto plein de belles qualités qui mérite de rester dans notre carnet de bonnes adresses au nord de l’île.

Les prix

Plats de 24$ à 60$ Menu dégustation: 5 services à partir de 55$

Boucher double

5555, boul. des Laurentides

Laval

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!