© dirkr / IStock.com Du thym de Provence.

Le thym de Provence, cher à Pagnol, a été inscrit au registre des indications géographiques protégées, a annoncé la Commission européenne.

Cultivée plein champ ou en milieu naturel dans le sud-est de la France, la plante «se caractérise par un arôme et un goût puissant et piquant comparé aux autres thyms dit doux», explique la Commission dans un communiqué.

L’exécutif européen salue la tradition de cueillette du thym sauvage et les «procédés anciens de séchage, triage et confection de bouquets de thym».

Au-delà de ses qualités aromatiques, le thym était aussi utilisé dans les temps plus anciens pour conserver les viandes dans un état correct.

«La présence du thym en Provence, et les particularités aromatiques et gustatives du Thym de Provence sont souvent citées dans la littérature, de Pline l’Ancien au Ier siècle jusqu’à Marcel Pagnol», rappelle la Commission.

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!