Sylvain Tousignant Une grande attention a aussi été portée au choix des contenants jetables, comme ces bols compostables faits de carton.

L’offre de repas à emporter autour du centre-ville ne cesse de se bonifier.

Dans le ghetto McGill, la carte du nouveau comptoir asiatique Tô, élaborée par Hien Tran (chef du Maïko Sushi pendant 20 ans), devrait d’ailleurs rallier autant les travailleurs des environs que les étudiants.

Au menu: poké, sushis et tartare soigneusement assemblés, mais aussi banh mi savoureux et autres spécialités vietnamiennes, comme les rouleaux printaniers, les nems ou le banh tô (un beignet frit garni de mousse au saumon, de gravlax de saumon et accompagné d’une sauce à l’avocat).

«L’objectif, décrit Nicolas Delrieu, associé dans le projet, c’est d’offrir une cuisine asiatique de luxe mais à prix très abordables.» Selon l’homme d’affaires, les prix «raisonnables», de 8$ à 18$ environ, permettront aussi d’attirer les petites familles du quartier en quête de «take-out» de qualité.

Une grande attention a d’ailleurs été portée au choix des contenants jetables, comme les bols compostables faits de carton. Le plastique est quand même inévitable, mais il provient d’une usine locale qui fabrique ses contenants à partir de matière recyclée.

Spécialisé dans les plats à emporter, Tô Comptoir asiatique dispose néanmoins d’une douzaine de places assises et d’une petite terrasse pouvant accommoder huit personnes durant la belle saison.

Les commandes en ligne et la livraison sont aussi offertes.


Grande créative, la chef Hien Tran, artiste peintre à ses heures, a exposé ses propres tableaux dans le restaurant, comme on peut le voir sur la photo ci-contre.

212, rue Milton

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!