Il s’agit de la cinquième édition du concours Meilleur sommelier des Amériques. Les Québécoises Véronique Rivest et Elyse Lambert ont déjà remporté cette compétition.

Montréal s’apprête à accueillir une vingtaine de sommeliers d’élite la semaine prochaine. Parmi eux, deux Québécois représenteront le Canada: Carl Villeneuve-Lepage du Toqué!, meilleur sommelier du Canada 2017, et Pier-Alexis Soulière, Master Sommelier et meilleur sommelier du Québec 2017.

Tous deux se préparent depuis plusieurs mois à relever les défis théoriques et pratiques qui leur seront soumis dans le cadre de ce concours. «La préparation demande beaucoup de discipline, remarque Pier-Alexis Soulière, qui admet apprendre beaucoup au contact des autres. J’aime m’entourer de gens dynamiques, d’autres sommeliers ou de personnes qui touchent de près ou de loin au monde du vin. Tout seul, c’est difficile de progresser.»

«C’est beaucoup de temps d’étude, renchérit Carl Villeneuve-Lepage, qui estime qu’un tel concours demande au moins deux ans de préparation. Pour ma part, je crée mes propres notes et je dessine des cartes, ce qui m’aide à emmagasiner l’info. Au restaurant, on déguste aussi beaucoup de vin.»

Si certaines épreuves se font en vase clos, certains événements seront ouverts au grand public, comme la finale du 24 mai, qui sera disputée au Théâtre Marie Gérin-Lajoie.

Billets: 25$; MeilleurSommelier.ca


«Ce genre de concours permet de repousser nos limites. C’est un challenge personnel très intéressant.»
– Carl Villeneuve-Lepage


«Être bien entouré permet d’être performant. C’est important pour moi de m’entraîner avec des gens avec qui je peux échanger et qui me donnent des perspectives différentes.»
– Pier-Alexis Soulière, meilleur sommelier du Québec 2017

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!