Les boîtes de prêt-à-cuisiner gagnent en popularité. En moins de cinq ans, de nombreux joueurs ont envahi le marché québécois, notamment les start-ups montréalaises Cook it, Marché Goodfood et Miss Fresh, de même que Chefs Plate, basée à Toronto.

Au printemps, l’offre a encore augmenté avec l’expansion canadienne de la marque allemande HelloFresh. Juste à temps pour la rentrée, Métro fait le point en procédant à son propre test maison.

Marché Goodfood

«L’entreprise propose des recettes simples et savoureuses qui plaisent à toute ma famille», souligne la porte-parole, Anne-Marie Withenshaw. Même si la préparation des recettes a parfois été un peu longue pour les repas de semaine, toutes celles qu’on a testées étaient vraiment savoureuses. Les portions sont aussi très généreuses, ce qui nous a permis d’avoir assez de nourriture en surplus pour un ou deux lunchs chaque fois.

On a testé: Aiglefin à la cajun

Grâce à une bonne dose d’épices cajun, ces filets d’aiglefin n’étaient pas fades du tout. Résultat : une assiette joliment colorée et beaucoup de légumes en accompagnement.

Prix: à partir de 65$ pour le plan de trois recettes pour deux

Cook it

Cette entreprise basée dans Saint-Michel se distingue en offrant de récupérer les boîtes, les isolants et les sachets réfrigérants de ses clients montréalais à la livraison suivante. Elle a lancé son propre magazine, À table avec Cook it, et propose depuis peu d’ajouter toutes sortes de produits alimentaires à sa boîte. Objectif: «Couvrir toute votre liste d’épicerie.» Elle est aussi la seule à proposer deux plats cuisinés par semaine qu’il suffit de réchauffer.

On a testé : Couscous de Jérusalem et halloumi grillé

Cette salade repas très facile à réaliser est devenue un classique à la maison qu’on refait souvent en achetant nous-mêmes les ingrédients à l’épicerie. On a aussi beaucoup aimé la moussaka offerte en service traiteur.

Prix: à partir de 65$ pour le plan de trois recettes pour deux

Miss Fresh

Fondée en 2015, la Montréalaise Miss Fresh est partenaire de l’épicier Metro, qui a acquis une participation majoritaire dans l’entreprise il y a un an. Certaines épiceries sont depuis devenues des points de chute, et ceux qui choisissent ce mode de livraison obtiennent 5$ de rabais chez Metro pour chaque commande récupérée en magasin. Bien sûr, la livraison à domicile est aussi offerte. Au printemps, Miss Fresh a aussi lancé des boîtes pour deux qu’on peut acheter directement à l’épicerie.

On a testé: Pizza au bœuf sur pain naan

Voici une recette parfaite pour les soirs de semaine, qu’on a pu préparer en 20 minutes, top chrono, tel qu’indiqué sur la fiche.

Prix: à partir de 58,74$ pour le plan de trois recettes végétariennes pour deux (66$ avec viande)

HelloFresh

HelloFresh est un géant dans le domaine, avec plus de un million de clients dans 10 pays. Même si elle vient d’Europe, l’entreprise se targue d’inclure dans ses boîtes des ingrédients saisonniers d’origine locale, des viandes exemptes d’antibiotiques et d’hormones de croissance, de même que des produits de la mer pêchés selon des pratiques durables.

On a testé: Salade thaïe au bœuf

On n’a pas raffolé de l’émincé de bœuf lui-même, mais l’ensemble du plat était rapide à cuisiner. On aurait quand même ajouté quelques légumes de plus au mélange. Toutefois, le fait que certains légumes soient lavés et pré-coupés (à la différence d’autres boîtes) accélère la préparation.

Prix: à partir de 74$ pour le plan de trois recettes végétariennes pour deux (80$ avec viande)

Chefsplate

Chefsplate est arrivé de Toronto l’année dernière et a su rapidement attirer l’attention en optant pour une porte-parole québécoise, Bianca Gervais. L’entreprise compte de nombreux partenaires: des fermes canadiennes et familiales, mais aussi des organismes comme Ocean Wise ou même MasterChef Canada, diffusée sur CTV, qui a fourni tout l’été une recette hebdomadaire inspirée des plats récompensés durant l’émission.

On a testé: Burgers de dinde

Coup de malchance, la boîte de Chefsplate qui nous a été livrée en pleine canicule n’a pas su préserver la fraîcheur des produits. Même si la boîte a été ouverte immédiatement, les blocs réfrigérants et le paquet de viande étaient déjà à température de la pièce. Nous n’avons donc pas testé la recette.

Prix: à partir de 65,70$ pour le plan de trois recettes pour deux

Pas vraiment de gagnant

Bien que pratiques, les boîtes de prêt-à-cuisiner coûtent cher, et ce, sans compter les coûts environnementaux (cela dit, les boîtes et la plupart des emballages sont recyclables, affirment les entreprises). Elles sont toutefois parfaites pour dépanner de temps en temps, surtout que toutes les marques testées offrent la possibilité d’annuler l’abonnement sans pénalité ou encore de sauter des semaines.

Un bon plan: profiter des rabais consentis aux nouveaux clients pour tester le concept et y aller selon nos besoins par la suite (et ne surtout pas oublier d’annuler son abonnement si on ne veut pas poursuivre).

Au terme de nos tests non scientifiques, nous ne pouvons donc pas proclamer de boîte gagnante, surtout que les prix sont quasiment identiques pour un résultat très semblable. On aurait cependant tendance à suggérer de ne pas commander de boîte pendant les canicules…

Certaines boîtes nous ont été offertes pour ce reportage.

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!