Collaboration spéciale

Comme le répètent en boucle certaines publicités télévisées, plus de 300 fromages sont fabriqués au Québec. Certains sont faits à partir de lait de vache, d’autres de chèvre ou de brebis. Ils sont à pâte dure, coulants, bleus, frais ou vieillis.

Près d’une quarantaine de fromageries de la province offrent des visites et des dégustations. Elles sont répertoriées par région sur le site web routedesfromages.com. Pourquoi alors ne pas se créer sa propre Route des fromages pour découvrir leurs secrets?

Les régions de Charlevoix et du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont particulièrement riches en fromageries. Voici quelques exemples.

Outre des visites guidées et des dégustations, la Laiterie Charlevoix présente une exposition d’équipements anciens ainsi qu’un bistro et une halte touristique.

À la Maison d’affinage Maurice Dufour, connue pour ses fromages Famille Migneron, les visiteurs peuvent connaître le processus de fabrication et de maturation de leurs fromages fins. Parmi ceux-là, le Secret de Maurice, coulant et onctueux, se déguste pratiquement en trempette.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, une visite à la fromagerie Perron permet de découvrir toutes sortes de déclinaisons du cheddar : medium, vieilli, au porto, en grains, en tortillon, etc. La fromagerie Ferme des Chutes, elle, produit sept fromages biologiques.

Pour ceux qui ne désirent pas s’aventurer trop loin de Montréal, la Montérégie est aussi une destination de choix, puisqu’elle compte une quinzaine de fromageries.

Les touristes
Pour voir des touristes visiter la Maison d’affinage Maurice Dufour, dans Charlevoix :
Mercredi à 19h, à V.

Aussi dans Bouffe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!