Yves Provencher/Métro Le directeur général et chef de la direction du CHUM, Christian Paire et Lucille Daoust, directrice générale de l’ITHQ

La nourriture dans le milieu hospitalier devrait, à l’avenir, redorer son blason. C’est ce que laisse présager l’entente qui a été signée hier entre le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ).

Fini les plats fades à l’apparence douteuse, le Jell-O et la sauce brune. Les 7 700 repas servis quotidiennement dans les 3 hôpitaux de la métropole sont depuis 6 mois concoctés par 3 chefs du CHUM certifiés «chefs santé» par l’ITHQ. Une certification qu’ils ont obtenue après avoir suivi une formation d’un an.

«Il était plus que temps de changer l’image de l’alimentation dans le milieu hospitalier. Et l’ITHQ, par son exigence de qualité, est le partenaire idéal pour l’amélioration de l’alimentation», a expliqué le directeur général et chef de la direction du CHUM, Christian Paire. «Bien entendu, les exigences médicales de chaque patient sont prises en compte pour le choix des repas», ajoute Lucille Daoust, directrice générale de l’ITHQ.

La cuisine du CHUM n’est plus terne, mais au contraire colorée et goûteuse. Le menu concocté quotidiennement contient déjà moins de sel, de sucre, de gras, et on a supprimé totalement les boissons gazeuses et les fritures. «On joue davantage avec les goûts et les saveurs», souligne Mme Daoust. Le tout avec le même budget. «Ce ne sera pas plus cher et, parce que les plats sont bons, il y aura moins de gaspillage», lance M. Paire.

À l’occasion de cette signature, le CHUM a lancé un livre de 65 recettes élaborées par des professionnels de la santé, qui respectent les recommandations nutritionnelles du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Livre à votre santé!
À votre santé!
CHUM
29,95 $ en librairie

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!