Académie du Chocolat Le palais des Québécois pour le chocolat s’est grandement raffiné ces dernières années, selon M. Berjot.

Désireux de se rapprocher de «là où est la tendance», l’Académie du chocolat quitte Saint-Hyacinthe pour venir s’installer à Montréal.

Le tout nouveau centre de formation de l’Académie du chocolat ouvrira la semaine prochaine dans le quartier Rosemont à Montréal afin de mieux desservir les gourmets et les professionnels des métiers de bouche sucrés.

«Nous avons décidé de rapatrier les Académies du chocolat qui existaient – nous en avons 17 dans le monde – dans des centres urbains plutôt que d’être collées aux usines, qui se trouvent dans des zones industrielles, comme c’était le cas à Saint-Hyacinthe», explique Jean-Jacques Berjot, le directeur commercial de Barry Callebault.

Longtemps destinées uniquement aux restaurateurs et aux artisans (chocolatiers, pâtissiers, etc.), les formations données à l’Académie s’ouvrent maintenant de plus en plus au grand public. L’offre de cours destinés aux gourmets sera en effet multipliée.

«Le Canada est souvent une zone de test et dans ce cas-ci cette ouverture au grand public sera unique au pays», dit M. Berjot, soulignant qu’en Europe, les Académies sont destinées uniquement aux professionnels.

Tout au long de l’année, l’Académie donnera donc des cours aux épicuriens qui souhaitent découvrir et cuisiner le chocolat. Autre nouveauté: des cours de dégustation et d’éveil sensoriel seront offerts pour explorer les accords entre le chocolat et le vin, le thé, la bière, les épices, etc.

L’académie du chocolat
4850, rue Molson

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!