Petit cousin spirituel des magazines Urbania et Nouveau Projet, Caribou entend explorer l’âme du Québec à travers le prisme de son assiette.

Un nouveau magazine malgré la crise des journaux, vraiment? Après avoir tiré 4000 exemplaires du premier numéro, paru l’automne denier, le noyau rédactionnel de ce magazine semestriel, composé surtout de journaliste liés d’une façon ou d’une autre au journal Métro, a même décidé d’imprimer 8000 copies du second.

«On trouvait qu’il se passait quelque chose au Québec sur le plan culinaire, mais il nous semblait que personne n’en faisait état selon l’angle qui nous intéressait. C’est-à-dire l’exploration de la culture culinaire québécoise de divers points de vue sous la forme d’un magazine à la fois léché et axé sur des thèmes précis», explique Geneviève Vézina-Montplaisir en présentant à l’auteur de ces lignes le nouveau numéro, qui paraîtra le 8 avril.

Une édition encore une fois haut de gamme portant sur les restaurants et dans laquelle on retrouvera des articles sur la critique, une bédé, des illustrations de «canisses» de sirop d’érable façon 21e siècle, des photos d’art, des portraits de personnages, comme cette dame qui sert du Saint-Hubert depuis des lustres ou ce plongeur du château Frontenac, en plus de flashs sympathiques: celui sur la genèse du «doggy bag», ce guide du resto parfait et ce reportage qui s’intéresse aux habitudes alimentaires des deux solitudes au Québec.

Une autre «patente remplie de récettes», diront les plus cyniques? Que nenni. «On est dans l’air du temps. Je pense que les gens ne se sont jamais autant intéressés à ce qui se retrouve dans leur assiette. C’est rendu quasiment à la mode d’acheter son agneau et le dépecer soi-même! (Rires) Nous, on ne propose ni critique, ni recette. Nous n’avons rien contre ceux qui le font, et certains le font très bien, mais on veut aller ailleurs que ce qui existe déjà», sourit la journaliste, qui, avec ses collègues du comité de rédaction, ne touche pour le moment aucun salaire pour son travail au sein de ce magazine. Un projet qui a pu naître grâce à une bonne dose de détermination et à un certain engouement pour le «do it yourself», illustré ici par le sociofinancement (crowdfunding) en plus, bien évidemment, du concours enthousiaste d’une vingtaine de collaborateurs (graphistes, photographes, stylistes…) qui travaillent sous leurs tarifs habituels.

Vous avez dit passion?

Top
5 incontournables pour faire découvrir le goût du Québec à un étranger, selon Geneviève Vézina-Montplaisir.

  • La poutine de La Banquise
  • Les produits du terroir tels qu’apprêtés à Hôtel Herman
  • Les fameux bagels de Fairmount Bagel
  • Les exquises crèmes glacées de chez Kem CoBa
  • Les petits déj’ au Vieux Vélo qui, paraît-il, proposerait les meilleurs œufs bénédictine à Montréal.

Caribou CouvertureCaribou
Lancement à la Société des arts technologiques (SAT)
Mercredi à 17h30
En kiosque dès maintenant

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!