Getty Images La génération iGen est composée de jeunes nés de 1995 à 2012.

Fini l’obsession pour les «milléniaux» : la génération Z – ou iGen – arrive sur le marché du travail. Aperçu des valeurs et des objectifs de ces jeunes.

1. Ils sont toujours branchés
Bien qu’ils utilisent différentes plateformes, ils considèrent qu’obtenir de la visibilité tôt dans leur carrière est aussi, sinon plus important que les bénéfices financiers.

2. Ils commencent plus tôt
Ils ont compris la nécessité d’avoir une image professionnelle même s’ils ne sont pas sur le marché du travail. «On apprend aux étudiants à se créer un profil LinkedIn dès la première année», indique Louis Gaglini, directeur au centre d’emploi au Boston College.

3. Ils prennent des risques
«Ils ont vu leurs parents passer à travers la grande récession en cumulant plusieurs emplois tout en étant aux études. Ils ont aussi vu l’évolution de l’entrepreneuriat : certains deviennent très prospères rapidement, tandis que d’autres cumulent les emplois tout en poursuivant leur passion en parallèle», explique Kelly Ahn, directrice du service d’emploi à la New School de New York.

4. Ils sont créatifs
«Il y a une volonté de repenser le modèle pour permettre aux jeunes d’appliquer une approche créative à l’élaboration de leur plan de carrière», continue Mme Ahn. Alors que la génération Z rejette en masse les réunions et les ateliers conçus pour tous, les conseils de carrière interactifs personnalisés sont davantage recherchés.

5. Ils sont polyvalents
«[Ils] auront cinq ou six carrières différentes et occuperont de 20 à 25 emplois jusqu’à leur retraite», estime M. Gaglini.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!