Lorsque vient le temps de passer des entrevues d’embauche, vous préparez votre CV, votre portfolio et même ce que vous allez porter. Il est cependant difficile de prévoir ce que votre interlocuteur vous posera comme question, mais vous pouvez toujours vous y préparer.

Selon un sondage de la firme de recrutement Accountemps, réalisé auprès de 300 cadres supérieurs provenant de sociétés employant 20 personnes ou plus au Canada, les questions liées au poste ou à l’entreprise sont celles qui sont le plus posées en entrevue (45%). Suivent ensuite les questions liées à l’expérience antérieure (20%), les questions liées aux qualités et caractéristiques personnelles (16%), les questions liées aux objectifs et intérêts personnels (6%), les questions théoriques (6%) et finalement les questions théoriques et autres(12%).

Voici les 12 questions qui sont le plus posées, toutes catégories confondues.
Bouton-vert_01«Pourquoi souhaitez-vous travailler ici?»
Bouton-vert_02
«Que savez-vous au sujet de cette entreprise?»
Bouton-vert_03
«Pourquoi ce poste vous intéresse-t-il?»
Bouton-vert_04
«Qu’est-ce que vous avez aimé ou détesté de votre ancien emploi?»
Bouton-vert_05«Parlez-moi de votre expérience de travail.»
Bouton-vert_06«Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi?»
Bouton-vert_07
«Quelles sont vos forces et vos faiblesses?»
Bouton-vert_08
«Comment interagissez-vous au sein d’une équipe?»
Bouton-vert_09
«Comment gérez-vous le stress au travail?»
Bouton-vert_10
«Quels sont vos passe-temps en dehors du travail?»
Bouton-vert_11
«Pourquoi avez-vous choisi cette carrière?»
Bouton-vert_12
«Où vous imaginez-vous dans le futur?»

Et parmi les questions les plus inusitées qu’aiment poser certains gestionnaires, celle-ci est probablement la plus loufoque: «Si vous pouviez avoir toute la crème glacée qui existe dans le monde, combien de parfums différents utiliseriez-vous pour vous faire une coupe glacée et combien de garnitures choisiriez-vous?»

Alors, vanille, chocolat ou pistache?

Aussi dans Carrières :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!