Getty Images/iStockphoto

Les arts de la scène font rêver, mais ils font aussi angoisser. Et qu’il s’agisse de théâtre, de danse ou de chanson, ils exigent souvent qu’on passe une audition. Comment s’y préparer?

Claude Webster, enseignant, conférencier, coach vocal depuis plus de 25 ans et auteur du livre Atteindre sa zone d’excellence – Guide pour performer sous pression, nous donne ses conseils.

1. Clarifier ses buts.
Le cerveau ne peut pas se faire une représentation claire et immédiate d’une négation, selon Claude Webster. «Si je vous dis “Ne pensez pas au chiffre 12”, vous allez d’abord y penser avant de trouver une autre image mentale pour le remplacer. Il faut éviter de perdre un temps précieux à se donner des instructions négatives et se donner plutôt des instructions positives, comme:
“Respire et prend ton temps». On doit se concentrer sur ce qu’il faut faire.”»

2. Réfréner le dialogue intérieur.
«On doit développer sa capacité à se concentrer en pratiquant des exercices quotidiens; en se concentrant uniquement sur sa respiration pendant cinq minutes par jour, par exemple. Il faut dresser son petit hamster intérieur. Nous devons mener nos pensées et non laisser nos pensées nous mener. Nous pouvons avoir des pensées négatives, ou encore des pensées trop envahissantes sur chaque détail de notre prestation. Pour bien faire en audition, il faut revenir dans le «ici et maintenant». Si on se questionne sans arrêt, on n’est pas présent au cours de la prestation, on est trop dans sa tête.»

«On ne peut pas se débarrasser du stress, mais il faut apprendre 
à l’apprivoiser et 
à l’utiliser.» –Claude Webster

3. Faire face à ses peurs.
«Il faut démystifier le stress. On ne peut pas se débarrasser du stress, mais on peut apprendre à l’apprivoiser et à l’utiliser. Il est normal d’avoir le trac, mais c’est le sens qu’on donne à ce trac qui fait toute la différence. Il faut recadrer le stress et nommer ses peurs.»

4. Reconnaître ce qu’on fait de bien.
«La confiance en soi a un lien étroit avec l’auto-évaluation qu’on fait de sa performance. Il faut éviter les généralisations du genre «Je suis pourri» ou «C’était génial» et essayer de s’évaluer de façon plus objective avec des critères mesurables. Avec cette évaluation, on va essayer de s’améliorer, un pas à la fois. Construire sa confiance en soi, cela veut dire reconnaître ce qu’on fait de bien.»

5. Utiliser son corps pour garder le contrôle.
«Avant l’audition, on utilise des outils de dernière minute pour se calmer en se servant de son corps. On peut faire des exercices de respiration. Le fait d’expirer complètement trois fois de suite est un truc magique pour retrouver son calme.»

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!