Getty Images/iStockphoto Il est peut-être temps de remettre en question votre vie professionnelle.

Bouffées de stress, démotivation, nuages noirs qui refusent de partir… Votre travail est-il fait pour vous? Si vous reconnaissez les 10 signaux d’alerte qui suivent, alors la réponse est non!

1. La passivité chronique
Zombie quand vous vous extirpez du lit, vous vous transformez en robot qui effectue machinalement ses tâches au travail, totalement désintéressé. En bref, vous n’avez plus le cœur à l’ouvrage.

2. Le manque de goût
Chaque matin, vous vous rendez au travail à reculons en éprouvant autant de plaisir que si vous dégustiez un bol de Jell-O grisâtre et insipide. Résultat: les retards se multiplient.

3. La procrastination
En plus de vous reposer sur vos lauriers et de faire le strict minimum, vous remettez constamment à demain ce que vous auriez largement eu le temps de faire le jour même.

4. La dispersion
Que dit votre historique de navigation? Vous passez de plus en plus de temps à consulter des sites de voyages, de divertissement ou à effectuer des recherches sans lien avec votre emploi? C’est que même sur votre lieu de travail, vous n’avez pas la tête à travailler.

5. Et si j’étais…
À chaque jour son nouveau projet : pourquoi ne pas devenir brasseur alors que vous êtes traducteur, ou encore, professeur de cégep au lieu de facteur… Peu importe, puisque tout a l’air tellement plus excitant que ce que vous faites déjà!

6. L’exclusion
À tort ou à raison, vous vous sentez comme le vilain petit canard de l’équipe. Soit le courant ne passe pas avec vos collègues et vous faites bande à part, soit vos supérieurs ne peuvent même plus vous voir en peinture. Dans ce cas, partez avant de vous faire renvoyer… Vous êtes de toute façon sur la sellette.

7. Du stress à la dépression
Ce qui n’était au départ que de légères contrariétés peut se traduire par des manifestations physiques plus lourdes pour votre santé : angoisse permanente, douleurs musculaires, troubles du sommeil, migraine, etc.

8. Du professionnel au personnel
Le malaise qui découle de votre emploi est tel qu’il déteint sur votre vie personnelle. Même de retour à la maison, vous continuez de ruminer et d’être de mauvaise humeur, donnant à vos proches l’impression que vous frôlez la dépression quand vous rentrez d’une journée de travail.

9. Des semaines interminables
On est à peine lundi que vous comptez déjà les jours qui vous séparent du vendredi et de votre prochain week-end.

10. La stagnation
Votre salaire n’a pas bougé depuis des lustres, vous n’avez aucune perspective d’évolution alors que vous mettez les bouchées doubles pour vous faire remarquer. N’attendez pas d’être envahi par un sentiment d’inutilité pour réagir!

Alors, devriez-vous partir vers de nouveaux horizons ou rester à votre poste actuel?

Aussi dans Carrières :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!