Getty Images/iStockphoto La solution consisterait à alterner les positions assises et debout.

Certains employés ne jurent plus que par leur bureau ajustable : travailler debout est la nouvelle tendance.

Meilleure pour la santé, cette méthode permettrait de réduire les tensions dans le dos et d’améliorer la circulation sanguine dans les jambes. Bien que les bénéfices soient nombreux, travailler debout aurait toutefois certaines conséquences sur la productivité…

Le cerveau, facteur décisif
Dans son livre What Motivates Getting Things Done – Procrastination, Emotions, and Success, Mary Lamia, psychologue, a émis l’hypothèse suivante: lorsqu’il travaille debout, l’être humain est instinctivement attiré par ce qui se passe dans son environnement. Le volet social de notre cerveau serait constamment tenté de nous pousser à nous faire des amis. Être haut perché sur un bureau ajustable permet d’avoir une vision périphérique sur les alentours, mais voir les collègues bouger, discuter et interagir à côté de nous distrairait notre cerveau. 

Celui-ci interprétera alors les humeurs des personnes qui nous entourent. Et plus on traite cette information, plus on risque de faire du mimétisme émotionnel. Par exemple, si un collègue rit ou sourit, on a tendance à esquisser un sourire. Au contraire, si la personne à côté de nous est de mauvaise humeur, le cerveau en décèle les signes: on imite alors ce ressenti et on éprouve même une part de stress.

Cet effet «éponge» a des conséquences négatives sur la productivité au travail, car le cerveau est sans cesse sollicité par l’environnement et n’arrive pas à se concentrer sur la tâche à accomplir.

Travailler assis ou debout?
Être debout nous distrait, d’accord, mais faut-il pour autant se rasseoir pour travailler? Surtout pas! Les effets nocifs de la sédentarisation sur la santé sont nombreux : les risques d’avoir un accident vasculaire cérébral et d’avoir une maladie cardiovasculaire sont élevés.

D’après l’OMS, environ 3,2 millions de décès sont attribuables chaque année au manque d’exercice et à un mode de vie sédentaire. La solution consisterait donc à alterner les positions assises et debout. Toutes les 30 minutes, il est conseillé de se lever, de marcher dans le couloir, d’aller à la rencontre de son collègue…

En somme, travailler debout est bon pour la santé. Mais comme toute bonne chose, il faut savoir le faire avec modération.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!